::  :: Plage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La Lune & le Soleil - ft. Costa
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 165
Drekels : 33
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
La Lune & le Soleil

La Lune était si belle, elle était déjà lever, brillant au dessus de l'horizon. C'était l'après-midi, le soleil avait entamer sa lente descente vers l'horizon, cela lui prendrait plusieurs heures avant qu'ils ne passe sous l'horizon. La Lune était en parfaite harmonie avec le son des vagues, elle semblait plus belle ici que vus depuis les jardins de la villa familiale au Japon. Même si l'odeur des bambous me manque un peut cependant, ma famille me manque aussi, mais je peux pas y retourner. Si je retourne au Japon, ils me forceront à épouser l'Empereur, et je ne veux pas de cela, je ne veux pas de cette vie, je veux pas être réduite à ma beauté, je suis bien plus que cela, non ?

Je chassa ses pensées moroses en secouant la tête, je replace mes cheveux. Je retire mes sandales Zori et les chaussettes blanches que l'ont portent traditionnellement avec elles, les prenant d'une mains, et tenant le tissus de mon kimono blanc de l'autre. C'était bien la seule chose qu'il me restait de mon ancienne vie : ses sandales et se kimono blanc. Je marche en rythme avec les vagues vers la mer qui venaient s'échouer de façon cyclique sur le sable fin. Une fois au niveau de la frontière entre la mer et la terre, je jette mes sandales et mes chaussettes sur le sables. Je porta le tissus avec plus de fermeté, poussa la traîne loin derrière moi. Je leva mon pied gauche et le plongea lentement dans l'eau fraîche. Je fis un pas, prenant soin à ne pas mouiller mon kimono. Je fixa la lune en souriant.

''Tourne sans fin, moulin à eau... Tourne,
Demain comme aujourd'hui et hier,
Tourne et que le Soleil éclaire la Terre,
Tourne... Et que la Lune éclaire la Terre...''


...

''Que la lune éclaire la Terre...''

Une larme naquit au coin de mon œil droit et dévala ma peau. Je pleurais toujours quand je voyais la lune aussi ronde que blanche... Et cette chanson, c'était ma mère qui me l'avait apprise et qui me la chantait quand j'étais petite.

Je fredonna l'air en fixant la lune, répétant le couplet inlassablement en oubliant tous ce qui m'entourait, je voulais oublier tous mes soucis ici bas, oublier ma vie si trouble en se moment, on me compare à la Lune... Mais la lune reste fière, qu'importe ce qui pouvait lui arrivé, je ne lui ressemble peut être pas autant qu'on ne le dit...

Dim 23 Sep - 23:31
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 128
Drekels : 20
Je suis : Le dieu Hermès
Mon Gamma est : Deux ailes tatouées sur mes deux chevilles
On m'appelle : Costa Nodros
Je possède le pouvoir de : Voler dans les airs, me téléporter, mentir avec aisance et voler n'importe qui sans me faire prendre.
J'ai prêté allégeance aux : Rebellious
Je suis d'origine : Grec
Grecque
La lune et le soleil
••••

 
Jamais je ne pourrais me lasser de la beauté de la terre. Cette planète aux mille couleurs m'enchante depuis déjà plus de 4000 ans et même vue avec un simple regard de mortel, cela est toujours aussi beau et enchanteur. Ici, j'ai presque l’impression que ce monde me parle. Sans doute est-ce du au son des vagues qui étalent leurs écumes sur la plage de sable blanc et doux sous mes pieds nus. J'ai toujours était un grand rêveur. Autrefois, je pouvais me perdre à la contemplation silencieuse de ce monde du haut de l'Olympe. Aujourd'hui, tout cela m'est inaccessible. C'est comme un souvenir lointain que la brume a depuis longtemps recouvert de son épais manteau. Ce temps là me semble parfois si loin, que je me demande si il fut réel ou si cela est juste un rêve chimérique ? Puis je me souviens de tout, enfin de presque tout... Le visage de mes frères, de mes sœurs, cela je l'ai oublié. Même le visage de mon amour je ne m'en souviens plus. Zeus et les autres rois nous ont condamné à plus qu'une vie humaine, il nous a condamné à l'oublie ! L'oublie, c'est je pense ce que j'accepte le moins dans cette situation. Je veux retrouver ma vie ! Je veux redevenir celui que j'étais, je veux être à nouveaux libre ! Autrefois, j'ai fais un lourds choix. J'ai décidé de m'allier à mes frères Rebellious. Est-ce pour cela que mon père m'a punis ? Oui, je pense bien que c'est son genre ! Il n'a jamais supporté le moindre manquement à ses règles, sauf si c'est lui qui y manque ! Vous pensez que j'ai fais ce choix par gout du pouvoir ? Non, il n'en est rien ! Je voulais simplement pouvoir être libre. Je ne voulais plus que Zeus et sa clique de dieux "bienveillant" abusent de mes pouvoirs, de mon savoir à leur propre fins ! Je voulais juste pouvoir être moi, sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit ! Au fond, les mortels me semblaient parfois sur ce plan là bien plus libre que nous l'étions. Et aujourd'hui, nous sommes mortels à notre tour, prisonnier sur cette île, qui nous sert à tous de prison dorée...

Alors que je continue à marcher sur la plage, la lune commence à apparaître dans le ciel. Je souris en admirant sa beauté. L'astre d'argent n'a jamais été aussi brillant que ce soir. La maîtresse du ciel nocturne semble me chanter une chanson et alors que je ferme les yeux pour l'écouter, je me rends compte que le son ne vient pas du ciel, mais de la mer elle même. Mon regard se porte alors vers l'horizon et là, j’aperçois le plus enchanteur des spectacles. Une femme à la peau pâle et aux cheveux couleur ébène chante pour la lune un chant aussi doux que beau. Je n'ai pas envie de l’ennuyer en m'approchant, mais tel le chant d'une sirène, je suis attiré vers la dame et je m'adresse alors à elle : "Pardonnez moi madame, je ne veux nullement vous déranger, mais je voulais savoir si cette mélodie était de vous ? Elle me semble familière, mais je ne sais où je l'ai entendu avant."  

Puis alors que les vagues atteignent mes pieds nus, j’aperçois soudainement une larme sur le visage de la jeune femme. J'ignore pourquoi, mais j'en éprouve une peine immense. "Madame, pourquoi autant de tristesse face à tant de beauté ? Si je peux faire quoi que ce soit pour égailler un peu votre soirée, dites le moi et je le ferais." Puis je sors de la poche de ma veste de costume blanche un mouchoir que je lui tend ensuite.  
       
 

••••

by Wiise
Lun 24 Sep - 21:31
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 165
Drekels : 33
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
La Lune & le Soleil

Je marmonna le second couplet, alors que mon œil droit avait décider de faire parler des larmes tel une pluie mystique sur mon visage blanc. Je sursauta presque en entendant une voix derrière moi, brisant se moment presque intime entre la Lune et moi. J'étais perplexe devant l'homme qui, pied nu, était venu jusqu'à moi pour me parlé. Mes yeux brillant de larmes, luisant tel des étoiles, fixait l'homme avec une mine morose. J’essuyai maladroitement mon œil droit.

''Oui... C'est moi qui chantais''

Je tourna la tête vers la Lune, l'air pensive et rêveuse.

''Ce chant... C'est ma mère qui me le chantait la nuit pour me calmer, elle est bien plus longue que cela, elle parle de la Terre, de sa beauté et de sa diversité, et la Lune et le Soleil, tournant inlassablement autour de se petit monde bleu perdue dans le néant''

Je fis un petit sourire forcer à l'homme en face de moi, replaçant mes cheveux noir porté par le vent marin.

"Madame, pourquoi autant de tristesse face à tant de beauté ? Si je peux faire quoi que ce soit pour égailler un peu votre soirée, dites le moi et je le ferais." fit-il dans un bon parlé qui m'impressionnait presque

Pourquoi je pleure... Ses larmes, même moi je suis bien incapable de les expliquer. Cela à toujours été ainsi, quand la Lune, aussi ronde que blanche, illumine la nuit de sa lueurs fantomatique et que mes yeux se posait sur elle, mes yeux se mettaient a perler des larmes a la saveur inexplicable. De la fascination ? De la peine ? Du chagrin ? De la joie ? De l'admiration ? Je ne savais pas et ne le saurais sûrement jamais, mais c'est ainsi. Je chercha mes mots, essayant tant bien que mal d'expliquer la nature si étrange et mystérieuse de ses larmes, alors que l'homme en fasse de moi sorti de sa veste un mouchoir.

''J'ignore pourquoi je pleure, mais c'est ainsi d'aussi loin que je puisse me souvenir, j'ai toujours eu l'impression que la Lune et moi, on était pareil... Aussi belle et mystérieuse, et au fond, on ne cesse de nous admirer que pour notre beauté...''

Je me force à arrêter de parler avant de n'en dire plus, je ne voulais pas étaler les problèmes d'une princesse pourrit gâter à un inconnu, aussi charmant et aimable soit-il. Et je ne voulais surtout pas qu'il sache qui j'étais, pas qu'il ne comprendrais pas, mais plutôt, je ne voulais pas qu'on cherche à comprendre, je ne voulais aucune compassion pour mes actes. La Princesse Kaguya est morte en même temps que mon départ de mon si jolie Japon. J'attrape le mouchoir et essuie mon œil en pleur, calmer, maintenant que je ne fixais plus la Lune.  

''M’égailler ? Pourquoi tant de bonté envers une parfaite inconnue ?''

Au Japon, la bonté que l'on me témoignait n'était pas gratuite, les gens voulaient m'attendrir pour avoir mes faveurs, mais je n'étais pas idiote. Ici... je suis bien loin de chez moi et de tous ce que j'ai connus... Cette île est tant différente de l'archipel Japonais...

Lun 24 Sep - 22:22
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 128
Drekels : 20
Je suis : Le dieu Hermès
Mon Gamma est : Deux ailes tatouées sur mes deux chevilles
On m'appelle : Costa Nodros
Je possède le pouvoir de : Voler dans les airs, me téléporter, mentir avec aisance et voler n'importe qui sans me faire prendre.
J'ai prêté allégeance aux : Rebellious
Je suis d'origine : Grec
Grecque
La lune et le soleil
••••

 
J'ai encore du mal à comprendre les humains. Sans doute car je ne le suis moi même que depuis peu de temps. Ils sont des énigmes pour nous autres dieux. Ils sont si semblable à nous et pourtant tellement différent. J'ai toujours eu du mal à supporter la tristesse des gens. Je suis une véritable éponge. Dés qu'une personne est triste, je me sens également triste et je n'aime pas la tristesse ! Je suis tout le contraire de la tristesse. Je ne suis fais que de joie ! Avec moi la vie c'est un peu comme un moment de bonheur continuel. A vrai dire, avant d'être humain, je n'avais même jamais été autrement qu'heureux. Non pas que je ne le sois plus. Certaines choses de cette vie mortelle me plaisent. Le fait de pouvoir être proche des motels déjà. Bien sur, j'avais déjà été à leur contact, mais jamais, avant ce soir je n'avais fais preuve de la moindre réelle attention désintéressé envers un mortel. Mais là, face à cette jeune femme, c'est ce que je fais.

Elle essuie la larme qui tombe de ses yeux. Sa tête se tourne ensuite lentement vers la lune l'air pensive. Puis elle me répond que ce chant lui vient de sa mère. Il parle de la Terre, de sa beauté et de sa diversité. Mais également de la Lune et du Soleil, tournant inlassablement autour de monde. Je souris en entendant ses paroles. Nous aussi nous avons des chants sur l'olympe. Certains parlent d'amour, d'autres de guerre, mais ils ont tous un point commun, ils sont centré sur nous même. Sommes nous trop centré sur nous même ? Je n'ai pas le souvenir d'avoir avant ce soir réellement pris le temps d'apprécier la beauté de la lune, ni de la mer d'ailleurs... "Votre mère vous a transmis un chant merveilleux. Cette légende est originaire de quel pays ?"

Le silence retombe ensuite, seulement entre coupé par le murmure des vagues qui glissent le long de la plage. Puis elle reprend parole, perçant de sa douce voix le voile nocturne entre nous. Elle se sent triste. Elle chante pour la lune car elle se sent proche d'elle. Oui, quand je la regarde, son teint pale, sa beauté, l'aura énigmatique qui émane de son être tout entier, oui je comprends qu'on ai pu la confondre avec cette astre céleste. "La beauté n'est qu'une enveloppe. Vous savez, ce qui compte en ce monde ce n'est pas l'enveloppe dans laquelle on envoie le message, mais le message lui même. Vous pouvez utiliser le plus beau des papiers, si vos mots sont vide de sens, ça ne voudra pas mieux que d'utiliser du papier recyclé. Pour les être c'est pareil. La beauté n'a de sens que si on est aussi beau à l’intérieur qu'à l’extérieur." Puis je luis souris.

Son étonnement envers ma gentillesse envers sa personne m'étonne à mon tour. Les humains ne font ils pas preuve de gentillesse désintéressé les uns envers les autres ? Nous les dieux, nous le faisons, parfois entre nous... "Je crois que je n'aime simplement pas la tristesse. Je suis Costa Nodros et vous ?" Dis je en lui tendant la main. Ce simple geste fit alors tomber de la poche intérieure de ma veste des petits croquis qui s'envolent au vent. Je me détourne alors de la jeune femme pour les rattraper. Mais le vent semble bien joueur ce soir...
       
 

••••

by Wiise
Jeu 27 Sep - 23:53
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 165
Drekels : 33
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
La Lune & le Soleil

J'étais heureuse de l'entendre me parler, il chassait mes penser morose avec une tel facilité, cela faisait plaisir que l'on s’intéresse a autre chose qu'à ma beauté, à autre chose que ce que j'étais de l'extérieur et ce que je restais pour tout le monde : La Princesse à la beauté lunaire. Il s’intéresse a mon chant, l'aurait-il touché ? J'en étais heureuse, se chant et si beau, si juste et si simple, comme se monde que nous adorons tant ruiné. Nous avons tant clamé la beauté des dieux, et si peut celle de ce petit monde.'

'Il vient du japon, j'ai grandis la-bas''

Cela n'était pas difficile à savoir, étant donner mon style vestimentaire, particulièrement se kimono qui trahissait mes origines. Il vient sur ce la beauté, que celle de l'extérieur n'est rien sans celle de l'intérieur. Ce qu'il dit est beau, et si juste, enfin quelqu'un qui comprend ce que je ressens. Cela faisait du bien, enfin, après avoir grandit dans une famille noble, stricte, dans la pure tradition nipponne qui voulait respecter l'étiquette à la lettre et refusait de voir leur si belle fille lunaire faire ce qui n'était pas convenable a leur yeux et tous mes prétendent, jusqu'à l'empereur lui-même, ne voyait que ma beauté, ma grâce, ma douceur et ma pureté. Il ne voyait pas ma joie de vivre, ma curiosité... 

Il sembla étonner que je lui demande pourquoi il était si gentil avec moi. Il réplique simplement qu'il n'aime pas la tristesse, un bon argument, j'imagine. Il s'appelle Costa Nodros. Mon éducation noble prend le dessus, j'effectue une légère révérence en inclinant la tête.

''Je suis...'' Je me coupe moi-même, manquant de me présenté comme la Princesse Kaguya du Clan Tsukiko, mieux valait ne pas les cité, pour la sécurité de mon identité, je repris alors ''Je suis Kaguya Hime, je viens du Japon, qui me semble bien loin d'ici''

Alors qu'il répond a mon salut par un petit geste, plus simple que le miens, un petit papier blanc tombe de sa veste, manque de tomber dans l'eau, mais le vent vint a sa rescousse mais le porte bien trop loin.

''Oh ! Votre papier !''

J'oublie aussitôt mes bonnes manières, je me met a courir, pied nu et humide, dans le sable après le papier qui volette pour finir par s'écraser dans le sable au loin. Costa se retourne immédiatement, comme si le plus précieux de ses trésors venait de lui être dérober sous ses yeux. Je cours, oubliant toutes la délicatesse de mon rang, le kimono blanc traîne sur le sable qui se colle à mes pied mouiller tandis que des nuages de sable se lèves sous chacun de mes pas. J'arrive finalement à sa hauteur, totalement décoiffer, je m’accroupis pour ramasser le dessin. Il s'agit d'un dessin. Plutôt un croquis. Il était superbement bien réalisé. Cela semblait être un modèle.

''Es-ce de vous ?'' Fis-je en redressant la tête, me redressant gracieusement ''En tous cas, cela est superbe, aussi épuré qu'une estampe, et tous autant superbe et artistique, vous êtes un artiste ?''

Mon éducation m'imposait d'apprendre le koto, un instrument à corde japonais, j'étais donc très douée dans le domaine, toujours pour soucis d'éducation, j'étais douée en calligraphie et j'avais même appris a dessiner dans la pure tradition nippone. Je ne me qualifie pas vraiment d'artiste, car cela ne venait pas de mon initiative, mais celle de mon éducation, même si jouer un air de koto, la nuit, face à la lune, est tous a fait agréable et apaisant, c'est comme si je lui envoyais ma peine et qu'elle m'apaisait en retour. 

Je tends la feuille de dessin à Costa, souriante, lui redonnant son croquis plus délicat et fragile qu'un fleur, mais tous aussi précieux et merveilleux.

Ven 28 Sep - 0:26
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 128
Drekels : 20
Je suis : Le dieu Hermès
Mon Gamma est : Deux ailes tatouées sur mes deux chevilles
On m'appelle : Costa Nodros
Je possède le pouvoir de : Voler dans les airs, me téléporter, mentir avec aisance et voler n'importe qui sans me faire prendre.
J'ai prêté allégeance aux : Rebellious
Je suis d'origine : Grec
Grecque
La lune et le soleil
••••

 
La beauté de l’Asie coule dans ce chant, j'en étais sur. Quand la belle me dit que son chant vient du Japon, je n'en suis pas surpris mais simplement encore plus enchanté. Je lui souris à nouveau avec douceur et bienveillance. "Voilà, je savais avoir déjà entendu les parole de ce chant quelques part, mais je ne me souvenais plus où. Votre chanson me rappelle une légende que j'ai entendu dans votre pays sur la lune et une princesse lunaire naît de sa beauté." Mon regard se fait doux et rêveur.  J'ai toujours aimé les belles histoires et là, on peut vraiment dire que je suis servie. Kaguya Hime, c'est son nom tout comme celui de la princesse si je ne m'abuse. Si ça se trouve c'est elle ? Allons, Hermès ne soit pas si saut ! "Votre mère était semble t'il tout comme moi une admiratrice de cette légende pour vous avoir nommée comme l'héroïne de ce conte. Votre amour de la lune vous vient il de là ?"

Hélas, ma maladresse stop là mes propos. Mon précieux croquis s'envol au loin poussé de plus en plus loin par le vent marin. Alors que moi même je me porte au secours de mon travail, la belle chanteuse lunaire cours à sa suite pieds nue sur le sable humide. Le papier vole et finit finalement sa courses sur le sable plus loin. Elle le ramasse et l'admire quelques instant. Puis son visage se relève à nouveau vers moi et elle me demande si c'est de moi ? Je finis par arriver à sa hauteur, je lui réponds alors en souriant timidement : "Oui c'est de moi, mais on ne peut pas vraiment appeler ça de l'art... C'est juste un gribouillage que j'ai fait à la va-vite durant le dîner... Je ne peux pas m'empêcher de dessiner ce qui me passe par la tête pour ne pas l'oublier. Certains chantent, d'autres écrivent ou dansent, moi je dessine..." Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens si intimidé par le fait qu'elle apprécie autant mon dessin. Je rougis comme un gamin ! Ces réactions typiquement humaine sont vraiment dérangeante je trouve. En plus j'ai un peu chaud soudainement comme ci le soleil brillait en pleine nuit. "Je ne suis pas artiste je vous assure... Enfin, pas vraiment. Je suis créateur de mode et ce que vous voyez sera surement très prochainement un de mes modèles. Je suis flatté que vous appréciez. J'aimerais vraiment avoir mieux à vous montrer que ça. Si vous aimez celui-ci, je pense que les autres finit et plus abouti vous éblouiront d'avantage." Puis je respire un grand coup en attrapant le papier qu'elle me tend et je le remet en sécurité dans la poche de ma veste. "Je vous remercie de votre rapidité, sans vous il serait surement partie bien plus loin poussé par le vent. Laissez moi vous remercier en vous offrant un verre ? Ceci n'est pas une tentative de séduction je vous le jure, mais juste une proposition amicale de remerciement si cela vous dit bien entendu ?"  

Je ne sais pas si j'ai bien fait de lui faire cette proposition, mais je ne sais pas, j'avais envie de le faire c'est tout. Voilà, de toute façon je ne peux pas revenir sur mes paroles. A présent, la demande est faite, Kaguya Hime peut bien refuser, je n'aurais pour ma part aucun regret. Je l'avoue, je m'en serais voulu de la laisser partir sans en avoir appris d'avantage sur elle. La curiosité est un vilain défaut disent les mortels, moi je n'ai jamais trouvé que s'en était un. C'est la curiosité qui a mené les hommes et les dieux aussi loin ça j'en suis certain.  
       
 

••••

by Wiise
Dim 30 Sep - 20:47
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 165
Drekels : 33
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
La Lune & le Soleil

Costa semble bien modeste, et il rougit, est-il gêné ? Je ricane légèrement en l'entendant se justifier sur son statue de ''non-artiste''. Il est créateur de mode. J'aurais dû le deviner, ou au moins, comprendre qu'il aimait la mode, au vu de son dessin.

''Vous savez, Costa... L'art japonais ne s'encombre pas de détails, ni de fioriture encombrante. Et pourtant, il est juste et très poétique, il n'y a pas besoin de passer des heures et des heures pour transcrire quelque chose de beau et de touchant. Même si il est fait 'a la va-vite, comme vous dites, je le trouve, tous comme les estampes de mon pays, épuré, mais juste''

Je suis très sincère, il ne devrait pas, selon moi, se dégrader de la sorte, et puis, il faut savoir accepter des compliments quand on en reçoit ! Je lui souris amicalement. Il inspire profondément, comme si il allait dire quelque chose d'impossible à assumer, comme si il allait passer la plus grande étape de toute sa vie, tandis qu'il range son trésors dans sa poche. Il me propose un verre. En temps normal, j'aurais refuser qu'un inconnu s’intéresse tant à moi. Mais... étrangement, je ne pouvais m’empêcher d'être fasciner par cet homme.

''Et bien... D'accord. Je ne connais pas très bien les environs, je viens d'arriver', laissez moi juste récupérer mes sandales et mes chaussettes !''

Je retourna vers la mer, où mes fameuses sandales zori et mes chaussettes blanches reposaient encore. Mes pieds étends encore humide, je ne fis que les prendre à la mains, j’attendrais d'être sorti de la plage pour remettre les chaussettes. Tous en marchant de nouveau vers Costa, je songea a se qu'il m'avait dis avant que son papier ne s'envole... Le conte de la princesse tombée de la lune... Je le connais que trop bien tant il correspond si bien à mon existence. C'est un très vieux conte japonais et ma famille a tendance à imaginer qu'il était prophétique, une annonce de ma venu dans leur monde. Foutaise... Je ne suis qu'une femme qui cherche encore sa place dans le monde, bien plus petit qu'on ne peut l'imaginer. Heureusement pour moi, je n'ai pas eu le temps de dire quoi que se soit sur cela car le dessin de Costa c'était envoler et la conversation avait dériver sur le dit-dessin, je remercia presque le vent de me permettre de changer si habilement de sujet. Mais...Je sais que Costa reviendrait sûrement sur le sujet du conte, de mon nom et de mes origines, mais j'espère pouvoir éviter les sujets dont je ne veux pas parler. Par chance, Costa ne semble pas avoir fait le lien entre moi et la fameuse ''Princesse Japonaise'' qui c'est enfuit a l'annonce de son mariage avec l'empereur. Mais, soyons prudente, on ne sait jamais, bien que Costa me semble très gentil et agréable, je ne veux pas attirer l'attention sur moi, et risquer que la moindre personne ne m'entende dire qui je suis réellement. Il en était hors de question.



    La princesse de la lune
    Une femme vécut sur Terre. 
    Le rire, les larmes, la joie, la colère, 
    dans chaque instant de sa courte existence,
    elle rechercha l’éclat de la vie. 
    Parmi toutes les planètes, 
    Pourquoi avait-elle choisi la Terre ?

Lun 1 Oct - 19:41
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 128
Drekels : 20
Je suis : Le dieu Hermès
Mon Gamma est : Deux ailes tatouées sur mes deux chevilles
On m'appelle : Costa Nodros
Je possède le pouvoir de : Voler dans les airs, me téléporter, mentir avec aisance et voler n'importe qui sans me faire prendre.
J'ai prêté allégeance aux : Rebellious
Je suis d'origine : Grec
Grecque
La lune et le soleil
••••

 
Elle rit, bien évidement... Je suppose que les humains ne rougissent pas aussi facilement que moi ? Enfin, peut-être que certains oui, mais je ne les connais pas assez pour le savoir. Je souris à nouveau quand la belle Kaguya me dit que l'art Japonnais est en un art simple et sans fioritures et néanmoins très poétique. Le temps ne fait pas d'une oeuvre d'art sa beauté et cela est semble t'il vrai. Sans doute ne suis-je pas habitué à ce genre de simplicité ? Nous les dieux grecs, nous sommes tout sauf simple ! Nous sommes au contraire de l'art Japonnais des êtres d'une incroyable complexité ! "Je dois dire que jamais dans ma vie on ne m'a inculqué des notions de simplicité. Voyez-vous, chez moi, on est tout sauf simple..." Je soupire en ajoutant ses derniers mots, comme déçue de cette constatation.

C'est alors que la brune lunaire accepte de prendre un verre avec moi. Tout de suite, je me sens plus léger, même heureux. Je dois l'admettre, j'ai eu un peu peur pendent un instant qu'elle ne refuse ma proposition. Je lui souris alors en lui accordant un de mes regard pétillant. "Bien, je dois dire que je ne connais pas trop cette île non plus. Nous allons donc la découvrir ensemble." Elle s'en retourne ensuite vers la plage reprendre ses sandales et ses chaussettes et moi, je l'attends en admirant chacun de ses gestes. Si elle n'est pas la princesse lunaire, en tout cas elle en a l'air. J'imagine que je ne dois pas être le seul à lui avoir signifier cela ? Je devrais donc ne plus rien dire pour le moment sur le sujet. Il est hors de question qu'elle me pense commun aux autres. J'aime être original. Ressembler aux autres, entrer dans le moule ce n'est pas mon genre. Je sais que cela m'a parfois causé des soucis par le passé, mais je suis ainsi et même devenu mortel, je ne compte absolument pas changer !

Je propose à présent mon bras à la demoiselle et nous partons direction un petit café en bord de plage. L'endroit est calme et dés notre entrée, la fraîcheur du climatiseur me fait frisonner. Vous allez me dire, comment est-ce que moi un dieu je connais les climatiseurs ? Et bien, je n'en sais rien, mais je le sais, de même que je sais faire fonctionner le téléphone portable high-tech qui est dans ma poche. Personne ne m'a appris, pourtant, tout ce que possède ce monde m'est connu. C'est un peu comme-ci une personne avait écris un livre sur moi sans me le dire et m'avait propulser soudainement à l'intérieur. J'en connais toutes les pages, sans savoir ni pourquoi, ni comment... Je suppose que quand les dieux rois seront de retour, nous en serons tous plus. En tout cas je l'espère...      
       
 

••••

by Wiise
Mar 2 Oct - 22:07
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 165
Drekels : 33
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
La Lune & le Soleil

En quittant la plage, je remis mes sandales traditionnel, au bras de Costa. Ainsi donc, lui aussi avait une vie de famille compliqué ? Je ne peux que l'imaginer. Étrangement, le mode de vie ancestral n'est pas aussi simple que notre art, au Japon... Ayant grandit dans la noblesse et la bourgeoisie, je ne sais que trop bien que la vie d'une femme dans la tradition ancestrale est codé et loin d'être aussi évidente qu'on peut le penser... Lui non plus, il n'était pas d'ici, aurions plus en commun que je n'osais le croire ? Peut être bien. Je ne savais pas encore quoi penser exactement de lui, mais pour le moment, il m'était très agréable. Espérons que je ne me trompe pas.

L'air est frais, la lune monte de plus en plus haut tandis que le crépuscule embrasait le ciel de ses couleurs si particulière. Costa m’emmena un petit café, au bord de la plage, tous était très calme, il n'était pas très tard, en même temps, les gens viendraient sûrement bientôt envahir les lieux, mais pour le moment, c'était très calme. Nous nous installions à un petite table, l'un en face de l'autre. Afin de ne pas tomber dans un silence troublant, je pris la parole en première.

''Vous n’êtes pas d'ici ? D’où venez vous alors ?'' Dis-je en réajustant les manches de mon kimono blanc, et plaçant avec soin le tissus qui dégringolait sur le sol.

J'espère ne pas le perturber avec cette question, je sais qu'il est difficile de dire avec sincérité d'où l'on vient exactement quand notre passé est douloureux, moi même, je reste assez vague, le Japon est ma maison, mais les Tsukiko sont passé sous silence, pour préserver mon identité.

''Pardon si je suis trop... indiscrète... Je sais qu'il est parfois douloureux de parler de notre passé. Je comprendrais si ma question vous a offensé d'une quelconque façon'' ajoutais-je aussitôt

Je renvoya a Costa un sourire compatissant et amicale. Étions tous les deux venu ici pour échapper a notre passé ? A notre destin qui sans cesse vous cours après ? La lune qui nous illuminait de ses rayons me rappelait sans arrêt se destin qui me semblait écrit depuis la naissance...



    La princesse de la lune
    Une femme vécut sur Terre. 
    Le rire, les larmes, la joie, la colère, 
    dans chaque instant de sa courte existence,
    elle rechercha l’éclat de la vie. 
    Parmi toutes les planètes, 
    Pourquoi avait-elle choisi la Terre ?

Mer 3 Oct - 18:24
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 128
Drekels : 20
Je suis : Le dieu Hermès
Mon Gamma est : Deux ailes tatouées sur mes deux chevilles
On m'appelle : Costa Nodros
Je possède le pouvoir de : Voler dans les airs, me téléporter, mentir avec aisance et voler n'importe qui sans me faire prendre.
J'ai prêté allégeance aux : Rebellious
Je suis d'origine : Grec
Grecque
La lune et le soleil
••••

 
Ce monde étrange est vraiment étonnant. Qui aurait pu croire que ce soir je puisse rencontrer une personne aussi fascinante et intéressante que la belle Kaguya. Il n'y a pas à dire, la vie est vraiment pleine de surprise et celle-ci contrairement à toutes les mauvaises surprises qui me sont tombé dessus est très bonne. Nous marchons donc ensemble bras dessus bras dessous et une fois au café, nous, nous installons tranquillement en face l'un de l'autre. J'aime cette endroit. La plage a toujours été l'endroit que je préfère au monde et même si un petit vent frais souffle ce soir, je trouve cet instant particulièrement agréable.  La jeune japonaise me demande alors d'où je viens. A voilà qui est une question épineuse... Que dois-je répondre à cela ? Que je suis le dieu Hermès et que les dieux rois ont eu la merveilleuse idée de m'envoyer sur terre avec les autres dieux et déesses et de nous coincer sur cette île peut-être pour l'éternité ! Ouais, si je veux passer pour un cinglé et la faire fuir à toutes jambe j'ai cas lui dire ça ! Ou alors faisant tout simple. J'ai cas tout simplement lui dire que je suis grec et ici pour mon travail. Après tout c'est vrai et comme je le dit souvent, les meilleurs mensonges sont toujours ceux qui se rapprochent au plus près de la vérité. "Oui, je ne suis pas originaire de cette île. J'ai atterri ici au fil de mes voyages et cela par pur hasard. Je suis originaire de Grèce, un pays que je chéris dans mon cœur et mon âme. Par les dieux qu'il me manque ! Mais pour le moment, je dois rester sur cette île pour le travail. Et vous, pourquoi avez vous quitté le Japon pour vous installer ici ?" Je lui souris ensuite pour cacher mon léger mal aise d'avoir dû lui mentir sur l'endroit d'où je viens.

Puis elle s'excuse d'être indiscrète avec ses questions et moi ça me fait rire. Non pas pour me moquer d'elle, mais car je trouve cela adorable de sa part et très polie. "Croyez moi, je connais des gens bien plus indiscret que vous ! Tenez, mon neveu lui passe son temps à fourrer son nez dans mes affaires ! Alors croyez moi, vos questions sont tous sauf indiscrète pour moi. Elle sont justifiée et nullement offensantes." Kaguya me sourit alors compatissante. Son teint aussi pâle que la lune et ses cheveux brun lui donne un air des plus mystérieux. Mais ce n'est pas étonnant, la lune n'est elle pas elle aussi un mystère pour les hommes et les dieux et cela depuis des millénaires ?

Le serveur arrive par la suite pour prendre notre commande. N'étant pas au fait de ce qui se boit ou pas chez les mortels, je regarde vite fait la carte et je commande la première chose que je lis. "Un cappuccino s'il vous plait avec un peu de crème fouetté dessus. Et vous ma chère que voulez vous ? C'est moi qui vous l'offre alors ne vous privez de rien." Je lui souris ensuite chaleureusement en déposant mes dessins sur la table face à nous deux.  
       
 

••••

by Wiise
Ven 2 Nov - 18:05
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 165
Drekels : 33
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
La Lune & le Soleil

Alors, lui aussi à voyager avant d'arriver ici ? Même si je suis partie par obligation. Il me revoit alors ma question. Il était normal que je lui donne une réponse, même si elle serait biaisé, je ne lui mentirais pas, non... Je ne ferais que cacher une parti de la vérité. Je ne veux pas qu'il sache... Je ne veux pas... l'impressionner, j'imagine ? Même si c'est plus par rapport à moi-même que je ne veux pas en parler, je pense...

''Une longue histoire... très compliquée... Disons que ma famille et moi avons des divergences d’opinion, en quelque sorte. Je suis partie parce que je voulais être libre, faire ce que je veux, quand je le veux, et ne pas à avoir à écouter et à obéir a quelqu'un que je n'ai jamais vus...''

Je baisse la tête, soufflant un coup.

''Pardon. Nous nous sommes pas quitté en très bon terme... Alors j'ai voyager, je suis parti vers le Chine, j'ai vus la Corée du Sud, je suis allée jusqu'en Russie et en Europe. J'ai visité la Grèce et ses ruines. C'était fantastique. Pour la première fois je pouvais enfin vers ce que je voulais ! J'ai voyager au grès des vent, du hasard, et de la chance ! Je suis arrivée ici comme pour chacune de mes destination : par hasard et par chance. J'ignore combien de temps je resterais, il y a tant de chose à voir dans se monde.''

Fort heureusement, je ne l'ai pas offensé avec mes question et ma curiosité, j'en suis même soulagée qu'il l'ai prit aussi bien ! Je m'en veux un peut de devoir lui cacher l’existence du Clan Tsukiko, mais c'était mieux ainsi. Je ne voulais pas qu'il le sache...
Un serveur approche et Costa commande un cappuccino, et me demande ce que je prendrais. Je lance mes cheveux derrière mon épaule, révélant ma tache de naissance en forme de croissant de lune sur le cou.

''Hum... Un thé, saveur fruit rouge, s'il vous plaît !''

Le saveur fait alors demi-tour, nos commande prisent

''Dommage qu'ils n'aient pas de saké par ici, je vous en aurais fait goutté ! C'est un alcool typiquement japonais, même si ceux du Japon son bien meilleur que ceux qu'on prépare dans le reste du monde !''

Costa dépose ses dessin sur la table, j'en prends alors un en main, l'admirant avec attention.

''Vous avez un trait tellement... juste. Vous avez un réel talent, ne laissez personne en dire le contraire !''



    La princesse de la lune
    Une femme vécut sur Terre. 
    Le rire, les larmes, la joie, la colère, 
    dans chaque instant de sa courte existence,
    elle rechercha l’éclat de la vie. 
    Parmi toutes les planètes, 
    Pourquoi avait-elle choisi la Terre ?

Jeu 8 Nov - 15:28
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: