::  :: Event d'Halloween Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Welcome To The Circus
Aller à la page : Précédent  1, 2
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 174
Drekels : 117
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
Welcome to the circus

Tous avait basculer si vite, quelque instant avant, je me trouvais devant costa, qui me faisait un baise-main, et voilà que maintenant, je suis attacher sur une chaise, tétanisé. Je n'écoutais qu'a moitié Costa qui semblait être tous aussi perdu que moi. Si tous ceci faisait parti du numéro, cela était fort peut amusant.

''Je.. je ne peux bouger non plus... ''

Je tourna la tête, pour voir ce qu'il se passait autour de nous... Désormais, à ma gauche, assit à côté de moi, se trouvait un pantin, inanimé, qui tourna soudainement la tête vers moi.

''Costa...'' Ai-je alors dis, la voix tremblante

Il ne pouvait pas bouger, lui non plus, alors tout appel à l'aide serait vain. Le Pantin commença à se mouvoir, montant sur moi, j'étais bien incapable de bouger, mais j'essayais tous de même, à m'en faire saigner les poignet et les cheville, immobilisé. Le petit être de bois tenait un couteau, qu'il commençait à approcher de mon cou. Le présentateur continua son numéro, comme si tous ce qu'il se passait était normal, menaçant de torturer la pauvre femme piéger a ses coté si nous jamais nous venons à crier. Crier ? J'en étais bien incapable, j'étais tétanisée par la peur, désormais incapable de me mouvoir, de crier .

Le présentateur se présenta... Après nous avoir offert une scène qui m'aurait fait vomir si je n'avais pas été autant tétanisé par le pantin devant moi. Deimos ? Dieu de la peur ? Je n'y fis même pas attention, tous cela n'avait tellement aucun sens que je n'essayais même pas de comprendre la situation, tous ce que je voulais, c'était me libérer et que cette chose s'en aille. Je n'osais imaginer ce que Costa devait affronter, de son coté, mais j'étais totalement incapable d'agir, mes yeux bloquer, rivé sur cet être.



    La princesse de la lune
    Une femme vécut sur Terre. 
    Le rire, les larmes, la joie, la colère, 
    dans chaque instant de sa courte existence,
    elle rechercha l’éclat de la vie. 
    Parmi toutes les planètes, 
    Pourquoi avait-elle choisi la Terre ?

Jeu 8 Nov - 15:00
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Compte Fondateur
avatar
Date d'inscription : 20/05/2018
Messages : 241
Drekels : 577
Compte Fondateur
Le membre 'Kaguya H. Tsukiko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés Diabolique ' : 3


Merci de ne pas envoyer de MP sur ce compte!
Jeu 8 Nov - 15:00
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 214
Drekels : 389
Je suis : Le dieu Hermès
Mon Gamma est : Deux ailes tatouées sur mes deux chevilles
On m'appelle : Costa Nodros
Je possède le pouvoir de : Voler dans les airs, me téléporter, mentir avec aisance et voler n'importe qui sans me faire prendre.
J'ai prêté allégeance aux : Rebellious
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Et dire qu'on m'avait dit que le cirque c'était un truc super et amusant. Ben là franchement, c'est tout sauf amusant ! Je suis coincé sur mon siège, j'ai beau essayé de toute mes forces de me lever, rien y fait je reste désespéramment à assis et à présent, seul ma tête peut bouger. Kaguya à mes coté semble elle aussi tétanisée. La pauvre est terrorisé et j'essaie tant bien que mal de rester calme pour ne pas lui faire peur d'avantage, mais lorsque ma tête se tourne vers mon voisin d'accoté, je me retrouve sur le champ nez à nez avec un cadavre ! "Ahhh !! Bordel de..." Je tremble de tout mon être et je voudrais vraiment fuir cet endroit de malheur ! J'ai des frissons dans tout le corps et mon repas commence à vouloir sortir de mon estomac ! Le cadavre c'est vraiment pas le pire, le pire c'est son odeur ! Cette chose se décompose à coté de moi ! Je vais en avoir plein mon costume pensais-je soudainement. Ouais, je sais ce n'est pas la chose à laquelle je devrais penser, mais j'y peux rien, quand j'ai peur et que je panique je n'arrive plus à réfléchir normalement !

Réfléchi Hermès, tu es un dieu pas un simple mortel ! Qu'aurais fait mon ancien moi dans cette situation ? Mais oui, évidemment ! Je dois voler loin d'ici ! Non, ça ce n'est pas possible puisque je suis au collé à mon siège ! Alors comment faire ? Me télé-transporter oui ! Je prends alors à cet instant le bras de la brune à coté de moi et j'essai de toutes mes forces nous emmener loin d'ici, mais sans aucune réussite ! Rahh !! Saleté de Gamma ! Ça bloque mon pouvoir j'en suis sur ! A moins que ça soit cette endroit ?  

Alors que je réfléchis encore à un moyen de partir, la voix du présentateur retentit à nouveau : "Je vois que mes amis vous effraient... Et si nous jouions à un jeu. Plus vous criez, plus cette jeune femme ici, sera torturée... Plus vous serez silencieux, moins qu'elle souffrira. Oh! Ne vous ai-je pas dit? Je me présente Deimos, dieu de la peur."
Le dieu de la peur ! Ben tiens, rien que ça ! Et le type n'a pas l'air de plaisanter et c'est la pauvre fille au centre de la piste qui en fait les frais. Son hurlement me glace le sang ! Je veux partir d'ici !
Jeu 15 Nov - 15:26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Compte Fondateur
avatar
Date d'inscription : 20/05/2018
Messages : 241
Drekels : 577
Compte Fondateur
Le membre 'Costa Nodros' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés Diabolique ' : 3
Jeu 15 Nov - 15:26
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Egyptienne
avatar
Date d'inscription : 21/09/2018
Messages : 82
Drekels : 122
Je suis : étudiant en Histoire de l'art et des symboles, et je travaille à temps partiel dans le Dancing Bar.
Mon Gamma est : une bague en or représentant deux serpents entrelacés.
On m'appelle : Heka, dieu égyptien de la magie et de la médedine, personnifiant le ka, la force vitale.
Je possède le pouvoir de : insuffler le Ka (pouvoir/énergie/souffle de vie) dans un symbole, une image ou un objet, et également de manipuler le Ka pour soigner les gens et d'absorber le Ka pour affaiblir les autres.
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN
Je suis d'origine : égyptienne, mais officiellement je suis maltais.
Egyptienne
Welcome to the circus
Event Halloween
Paralysé, j’observe la scène que m’offre la vue du fantôme étêté sans réellement comprendre ce qui se passe. D’un kidnapping inattendu, on est passé à l’apparition de fantômes flippants, dignes d’un film d’horreur. Pour l’instant, l’esprit, ou quoi que ce soit, ne semble pas bouger, et après l’avoir regardé encore un moment sous toutes les coutures, je jette un rapide coup d’œil autour de moi. Il fait trop sombre pour voir autre chose que la piste éclairée et mes alentours proches. Tout ce que je sais c’est que la femme est toujours attachée et inconsciente, et que mon voisin barbu semble accaparé par quelque chose de son côté. Un fantôme aussi ? Il me semble voir une personne – non, un pantin ! Bon je ne sais pas qui a écrit le scénario de ce film mais visiblement il a décidé de mélanger plusieurs histoires d’épouvante.
Soudain il y a comme du mouvement et je me retourne à temps pour voir mon nouvel ami immatériel revisser sa tête. J’hausse un sourcil, curieux de savoir ce que cela signifie avant de voir le fantôme glisser dans les airs juste devant moi, si proche que je recule instinctivement la tête contre mon siège pour m’éloigner. Soudain je me sens compressé, j’ai trop chaud, comme si mon cœur s’était serré – ou qu’il est serré par la main d’un fantôme traversant ma cage thoracique. J’essaie tant bien que mal de reprendre mon souffle alors que la voix du chef de ce cirque se fait entendre. Donc, ne pas crier pour sauver la demoiselle en détresse. En théorie ça ne devrait pas poser problème, j’ai à peine le souffle pour respirer, alors hurler n’est pas vraiment dans mes options. Mais si cet homme est réellement Deimos, le dieu grec de la terreur, alors ce n’est que le début de nos ennuis – sauf si quelqu’un arrive à l’arrêter. Perdu dans mes réflexions, c’est à peine si je vois l’arrivée de nouveaux esprits. Par contre je perçois le cri, et je ne peux que regarder sans rien faire Deimos tailler la peau de la jeune femme. Je serre les dents, décidé à agir. Il faut juste que je réfléchisse à la meilleure façon d’utiliser mes pouvoirs – car si Deimos peut utiliser les siens, il n’y a pas de raisons que je ne puisse pas utiliser les miens.
Pando



Everything IS magic
ANAPHORE
Mar 20 Nov - 12:13
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Compte Fondateur
avatar
Date d'inscription : 20/05/2018
Messages : 241
Drekels : 577
Compte Fondateur
Le membre 'Matthias Vella' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés Diabolique ' : 2


Merci de ne pas envoyer de MP sur ce compte!
Mar 20 Nov - 12:13
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 10/11/2018
Messages : 157
Drekels : 95
Je suis : Gérant du "Dancing Bar"
Mon Gamma est : Un tatouage d'une tête de taureau sur la nuque
On m'appelle : Astéros ou le Minotaure
Je possède le pouvoir de : Me transformer en Minotaure et une super force
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN mais plus Neutre
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Welcom to the CircusEvent

Vous vous êtes sans doute déjà dis une fois, voir plus, que vous auriez mieux fait de ne pas vous lever ce matin pour rester coucher. Moi c’était le cas en ce moment. Déjà, je me disais « Mais qu’est-ce que je fichais ici bon sang ?! » Car premièrement, ces fêtes pour humains n’étaient pas mon genre. Rigoler, s’amuser… Je ne savais pas ce que c’était et cela ne m’attirait pas plus que cela. Pourtant, bêtement je me suis laisser tenter me disant au final « Bah ! Allons voir quand même, sans doute cela vaut le coup. » Je ne savais pas ce que j’allais y gagner à la fin, mais sans doute pas me retrouver capturer par un dieu timbré avec pour voisin un macchabé.

"Si tu crois ordure que ton p’tit copain me fiche la pétoche tu te goure !"

Si Deimos, pensait me faire peur avec ses petits tours de passe-passe, alors c’était rater. Même en voyant ce cadavre s’animé et laisser ce ver monstrueux avancer vers moi, ne me faisait pas plus peur que cela, contrairement aux autres spectateur, prisonnier également. Je venais d’un labyrinthe sous-terrain, un lieu sombre qui m’avait brisé, fit perdre la raison. Des cadavres j’en avais croisé un beau paquet dans ces couloirs. Et les visions d’horreurs faisaient partit de mes rares distractions. Mais peut-être était-ce ça au final ma véritable frayeur de cette soirée. La crainte de me retrouver enfermer dans cette prison infernale. Revoir ces milliers de murs me privant de tout. La solitude, la faim qui pesaient sur moi… Cette folie qui m’avait enfin échappé depuis ma libération, semblait se tenir au seuil de ma porte en ce moment même, riant de moi, comme si elle s’apprêtait à revenir.

Et les cris de cette femme qui étaient insupportables. Est-ce que je comptais la sauver ? M’inquiétais-je vraiment de son sort ? Généralement, je n’en avais rien à carrer du sort d’autrui. Depuis tout petit, j’avais appris à me débrouiller seul. Les personnes qui se souciaient de moi à l’époque, m’on abandonner. Alors, pourquoi m’inquiétais de mon prochain ? Je pourrais la laisser agoniser et crever au final, cela ne changerait rien me concernant. Pourtant… Quelque chose au fond de ma grosse carcasse me poussait à intervenir. Si seulement je parvenais à briser ces entraves invisibles, je pourrais faire quelque chose. Ce désir de mettre le rejeton du dieu de la guerre en morceau brûlait en moi.

Il fallait que je cogne, il fallait que je détruise… Mais ce n’était pas évident, avec l’horreur et son familier à côté, et ces liens… Si seulement j’arrivais à activer mon don, ce serait alors chose facile que de tout défoncer devant soi. Un vrai carnage je promettais. D’ailleurs, en ce moment même le fantasme qui venait à mon esprit, fut celui de la grosse bête cornue qui écraser, réduisant en bouillit ce clown sous ses énormes paluches et ses sabots aussi gros que les pattes d’un éléphants africains. Il ferait moins le malin, il ne gardera même plus ce sourire de bouffon une fois que je me serais occupé de lui. Et on verra alors, qui aura peur de qui.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

Spoiler:
 


Μινώταυρος



Music:
 
Jeu 22 Nov - 18:08
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t258-hector-kostas http://caelesti-island.forumactif.com/t264-hector-kostas-et-son-labyrinthe-de-liens#1327 http://caelesti-island.forumactif.com/t265-l-odysse-d-un-taureau#1334
Revenir en haut Aller en bas
Compte Fondateur
avatar
Date d'inscription : 20/05/2018
Messages : 241
Drekels : 577
Compte Fondateur
Le membre 'Hector Kostas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés Diabolique ' : 3


Merci de ne pas envoyer de MP sur ce compte!
Jeu 22 Nov - 18:08
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 15/08/2018
Messages : 27
Drekels : 211
Je suis : Maire
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Welcome To The Circus



Mise en situation

Deimos continua de torturer la jeune femme. Des cris perçants se firent entendre de sa part. Deimos éclata de rire. Pour lui c'est un jeu. Il se croit tout puissant ici bas. Le sang coulait à flot sur le corps de la jeune femme mais, elle était toujours vivante. Il y avait de plus en plus d'esprits qui fessaient rage. Deimos ne vit pas tout de suite ceux qui se sont libérer.

"Oui... Criez les mortels! Je me sens plus puissant!"

Ceux qui sont libérez:

Vous êtes enfin libre. Vous pensiez vous échappés mais, malheureusement pour vous, vous êtes repéré par les sbires de Deimos. Ils vous bloquent le passage. Ils s'approche tout doucement de vous.

Que faites-vous? Allez-vous essayer de libérez les autres?

Ceux qui sont attachés:

Votre voisin nuisible continue de vous traumatiser. Il est de plus en plus près. Vous sentez la mort rôder. Puis, sans toutes attentes, on vient vous libérer.


Consigne:


Nous vous rappelons qu'il est interdit de faire bouger Deimos donc si vous l'attaquez, vous ne devez pas le bouger.
Vos gamma sont défectueux. Donc, vous pouvez avoir usage de vos sorts sans lancer de dés.

☾ anesidora
Sam 24 Nov - 12:46
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 10/11/2018
Messages : 157
Drekels : 95
Je suis : Gérant du "Dancing Bar"
Mon Gamma est : Un tatouage d'une tête de taureau sur la nuque
On m'appelle : Astéros ou le Minotaure
Je possède le pouvoir de : Me transformer en Minotaure et une super force
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN mais plus Neutre
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Welcom to the CircusEvent

Ces maudits liens m’empêchaient toujours de bouger. Je ne les voyais pas, mais cela semblait être aussi résistant que de l’acier, voire plus. Et cette chose qui approchait de moi… Son apparence ne me faisait toujours pas plus peur que cela, mais elle était répugnante et m’évoquait bien trop de souvenirs que j’eus envie d’enfouir. C’était un cauchemar ! Un de ces songes, où vous aviez beau vous battre contre le vent, courir ou chercher à vous libérer, vous restiez impuissant face au monstre. Petite information pour vous, je suis un monstre cauchemardesque aussi ! Je n’avais certes pas choisi cette vie, mais je devais l’assumer, et je comptais bien leur montrer à quel point, j’étais bien plus dangereux qu’un cadavre et son ver solitaire !

Usant de toutes mes forces, je venais à pousser un grognement. Au début, cela ressemblait à un râle. Mais en même temps que je sentais ma puissance grandir de façon significative, mon cri ressemblait plus à un rugissement à faire trembler les murs. Je n’avais pas senti mon Gamma s’activait, pourtant ma force surhumaine semblait se réveillait. Et cette force qui fut pendant un moment retenu, se libéra, me faisant sentir à la fois moi-même, et surtout, libre. Non, il fallait aussi que je me maîtrise, que j’empêche la bête de sortir ! Je n’avais pas honte de ce que j’étais, il m’arrivait de devenir le Minotaure. Toutefois, j’avais vite compris qu’abuser de ce « don » avait de fâcheuse répercutions non seulement sur les autres, mais sur moi aussi. Mais c’était difficile de se contrôler, quand vous aviez la rage au ventre.

"Je vais t’éclater ta sale tronche et t’arracher tes membres !"

Vous devez vous demandez à qui, je m’adressais ? A Deimos ou au cadavre ? Sans doute les deux, de toute manière, je ne comptais pas laisser ni l’un ni l’autre s’en sortir. Qu’il soit un dieu ou non, je comptais bien le défoncer à coup de poing. Et cette fatalité ne tardera pas à lui tomber dessus, car je sentais que j’étais enfin libérer de l’emprise maléfique. Ce dieu fou avait plus que dépasser la limite avec moi. Depuis que j’étais un mioche, on m’avait enfermé dans diverses prisons, enchainer même. Alors, le prochain qui comptait me refaire vivre ça, sans doute ma plus grande frayeur, allait le regretter même dans l’Hadès.

La colère me possédant, je fis à peine attention de ceux se trouvant près de moi. Déjà, le cadavre, je l’avais chassé à grand coup de poing dans sa face, avant de m’en éloigner. Mais j’eus du mal à me déplacer, il faisait encore noir et je tombais sur quelqu’un qui semblait connaitre la même difficulté que moi. Sur le moment, mon cœur n’était focalisé que sur le fait de vouloir faire souffrir Deimos. Pourtant, voir quelqu’un dans la même galère que moi me fit un quelque chose. Mais sans doute que ma principale motivation de vouloir l’aider, fut de pourrir la vie de Deimos en mettant à mal ses plans. Si tout le monde se libérait, ça le rendrait furax, et hors de lui, il sera vulnérable à la colère !

©️ YOU_COMPLETE_MESS

Spoiler:
 


Μινώταυρος



Music:
 
Dim 25 Nov - 11:19
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t258-hector-kostas http://caelesti-island.forumactif.com/t264-hector-kostas-et-son-labyrinthe-de-liens#1327 http://caelesti-island.forumactif.com/t265-l-odysse-d-un-taureau#1334
Revenir en haut Aller en bas
Nordique
avatar
Date d'inscription : 07/10/2018
Messages : 70
Drekels : 206
Je suis : Avocat
Mon Gamma est : Un tatouage en forme de fléche (rune Tiwaz) sur l'avant-bras gauche
On m'appelle : Tyr
Je possède le pouvoir de : Manipuler le vent, j'ai aussi une force accrue et une peau très résistante.
J'ai prêté allégeance aux : REBELLIOUS
Je suis d'origine : D'Asgard
Nordique
Welcome to the circusL’étrange pantin continuait à le fixer. Ses yeux sont en bois, pourtant il bouge bel et bien comme s’ils sont vivants. Ce pantin n’a rien de ceux qu’on peut voir dans des spectacles pour enfants, il y a quelque chose de lugubre, de malsain dans ce regard. Celui-ci se met à bouger et place à couteau sous son coup. Il s’apprêtait à réagir, mais de nouveau la mystérieuse voix se fit entendre. Un mystère qu’il ne le resta pas bien longtemps puisque l’homme se présenta comme étant Deimos, le dieu de la Peur. Il leur dit que plus ils crieraient, plus cette femme serait torturé et pour montrer qu’il ne plaisantait pas il entailla l’abdomen de la jeune femme. De nombreux esprits apparurent, sortant de derrière la scène. De son côté il ne comptait pas se laisser maltraiter ainsi par ce dieu. Si une divinité arrivait à se servir de ses pouvoirs, sûrement lui aussi le pouvait. C’était à tenter, il se concentra et utilisa sa maitrise du vent pour repousse le pantin. Il entendit ensuite un clic et découvrit que ses liens s’étaient libérés.

Il se leva aussitôt d’un bond et balaya la salle des yeux, même s’il ne voyait toujours rien à part la scène et son collègue, le jeune homme de tout à l’homme qu’il s’empressa d’aider. Surtout qu’il vit une sorte de fantôme ? Oui c’était bien en fantôme plonger la main pour venir compresser le coeur du jeune homme. Il ressentit une montée d’énergie venant de ce dernier, il observa attentivement, le fantôme se mit à grimacer, émettant des sons bizarre, comme s’il souffrait et petit à petit il relâcha son emprise sur le coeur de sa victime. Il en profita pour trancher les liens avec son pouvoir, balayant le fantôme par la même occasion, mais ce serait sûrement que temporaire, il allait réapparaitre. Son regard se tourna sur le jeune homme, inspectant rapidement son état.

«Ca va, rien de cassé ?»

S’il n’avait pas la certitude qu’il ne soit pas lui aussi une divinité, il lui aurait dit de fuir, mais là il aurait bien besoin d’une seconde main, histoire qu’il s’occupe du reste des personnes encore prisonnières ou qu’il l’aide concernant la jeune femme attachée. Il devait forcément l’être, sinon jamais il ne s’en serait sorti face à ce fantôme. Garden ou Rebellious, pour l’instant il s’en fichait, il n’y avait là qu’un ennemi commun : Deimos.

«Il faut faire quelque chose pour cette femme, mais d’abord occupons-nous des autres». Lui dit-il d’un ton directif. Il n’avait même pas réfléchi au fait que cela pourrait paraître déplacé. C’était naturel pour lui de donner des ordres, ayant aussi tendance à se placer au-dessus des autres. Il voulait se rendre au centre de la scène pour libérer la jeune femme, le problème c’est qu’il n’y voyait toujours rien, le mieux serait de s’occuper d’abord de ceux proches d’eux. Il entendit une sorte de rugissement suivit de quelqu’un s’écrier qu’il allait réduire en pièces, c’était à peu de choses près son message, Deimos. Il y avait-il encore une autre divinité dans la salle ? ou une créature ? Quoiqu’il en soit le plus il serait, mieux se serait.
©️ 2981 12289 0


I won't raise my white flag
The moment I surrender, bury me in the ground. I'd die before you see me take a bow.
- rainmaker

Dim 25 Nov - 22:45
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Egyptienne
avatar
Date d'inscription : 21/09/2018
Messages : 82
Drekels : 122
Je suis : étudiant en Histoire de l'art et des symboles, et je travaille à temps partiel dans le Dancing Bar.
Mon Gamma est : une bague en or représentant deux serpents entrelacés.
On m'appelle : Heka, dieu égyptien de la magie et de la médedine, personnifiant le ka, la force vitale.
Je possède le pouvoir de : insuffler le Ka (pouvoir/énergie/souffle de vie) dans un symbole, une image ou un objet, et également de manipuler le Ka pour soigner les gens et d'absorber le Ka pour affaiblir les autres.
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN
Je suis d'origine : égyptienne, mais officiellement je suis maltais.
Egyptienne
Welcome to the circus
Event Halloween
Malgré mon état qui s’affaiblit, je m’agite, suffisamment pour que les liens qui enserrent mes jambes me lâchent. Mais ça ne suffit pas pour que je me libérer de l’étreinte glaciale su fantôme qui tient ma vie entre ses mains – littéralement. Enfin en théorie, je suis un dieu, je devrais être immortel, mais maintenant que je suis coincé dans cette prison de chair, est-ce que ma vie cesserait définitivement si mon cœur cessait de battre ? Je l’ignore, ce que je sais, c’est que si j’avais encore tous mes pouvoirs, je me serais sorti de là en instant. Ah, mais j’ai encore quelques pouvoirs. Je commence à frissonner en réfléchissant à la meilleure façon d’utiliser lesdits pouvoirs. Finalement, je décide d’absorber le ka de ce fantôme – ou du moins essayer. Après un moment de concentration je parviens finalement à l’affaiblir un peu. Je le sais car il est un peu moins visible, et surtout la pression sur mon cœur est beaucoup moins forte. Ce n’est pas assez pour me libérer néanmoins, et mes jambes libres ne me servent même pas à déloger l’esprit sur moi.

Heureusement, cela ne dure pas puisqu’on me vient en aide. Mes liens sont coupés et le fantôme envoyé au loin, je me redresse aussitôt l’adrénaline parcourant mon corps. Je souris faiblement au brun qui était assis à côté de moi avant de lui répondre : « Rien cassé, puis j’ai vu pire. Merci ! ». Dans le feu de l’action, il me faut un moment pour réaliser que l’homme en question ne peut pas être un humain normal, c’est soit une créature, soit également une divinité. Mais je n’ai pas le temps d’y réfléchir plus que ça, il faut arrêter cette mascarade au plus vite. Mon compagnon d’infortune semble penser de même car il fait remarquer qu’il faut aider la jeune femme, après avoir libérer les autres. J’hoche la tête avant d’ajouter : « Mes pouvoirs ne me permettent pas de faire directement à Deimos ou ses jouets, mais je dois pouvoir aider à libérer les autres, et surtout si j’arrive à toucher la prisonnière, je dois pouvoir l’aider à aller mieux. ». Parce que ce fichu fieu grec l’a bien amoché déjà, et je ne serais pas étonné qu’elle soit proche de la mort la malheureuse. Un rugissement m’apprend qu’il doit y avoir au moins une autre divinité ou créature susceptible de nous aider. Sans perdre de temps, je m’approche d’un pantin tout proche et pose ma main sur lui. Aussitôt il cesse de bouger, avant de se mettre à défaire les liens de sa victime. Je me tourne vers l’autre homme : « Je dois pouvoir faire ça pour les pantins et les cadavres, mais pour les fantômes, je ne peux faire grand-chose vu qu’ils n’ont pas de corps physique. On continue de faire équipe ? ». Je n’ai rien contre travailler en groupe, et il est plus à même de s’occuper des esprits présents dans la salle.
Pando


Everything IS magic
ANAPHORE
Jeu 29 Nov - 15:42
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 214
Drekels : 389
Je suis : Le dieu Hermès
Mon Gamma est : Deux ailes tatouées sur mes deux chevilles
On m'appelle : Costa Nodros
Je possède le pouvoir de : Voler dans les airs, me téléporter, mentir avec aisance et voler n'importe qui sans me faire prendre.
J'ai prêté allégeance aux : Rebellious
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Par Hadès et l'enfer lui même ! Pourquoi ces maudites cordes ne cèdent pas ? Plus je force pour me libérer, plus elles semblent se serrer autour de moi. "Kaguya il ne faut surtout pas faire la même connerie que moi en essayant de vous libérer par la force. Ça resserre les liens !" Cette situation devient vraiment de plus en plus pénible ! Le dieu de la terreur mais pourquoi il décide de pointer son gros pif le soir où moi je décide d’aller au cirque ? C'est temps ci rien ne va mais là je touche vraiment le fond du fond ! Et le spectacle horrible qui continu sur la piste n'arrange vraiment rien à la situation.

"Bon, la situation pourrait être pire, on pourrait être à la place de la pauvre fille au centre de la piste..." Et là, comme ci l'univers entier était contre moi, voilà le cadavre à coté de moi qui commence à bouger ! Putain mais sortez moi de là ! Père si tu me vois pardon pour tout sauve moi ! Ne laisse pas ce truc me toucher ! "Cette saleté de cadavre bouge ! Ça rampe vers moi !" La chose morte dégouline de plus en plus et tombe au sol. Puis le voilà qui rampe et me saisi la jambe ! Je lève mes pieds tant bien que mal pour le repousser mais sans résultat...
Dim 2 Déc - 21:18
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Nordique
avatar
Date d'inscription : 03/12/2018
Messages : 79
Drekels : 578
Je suis : Étudiant en mathématiques & Serveur au dancing bar
Mon Gamma est : Une petite tête de mort tel une marque au fer rouge, sous l'oreille gauche
On m'appelle : Hela, Hel ou encore gardienne des morts
Je possède le pouvoir de : Réanimation des morts, absortion d'énergie vitale et pestilence
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN (bien que je sois neutre)
Je suis d'origine : Nordique
Nordique
À peine arrivé au cirque, que le visage de Liv s'était fendu d'un grand sourire. Le décor que les gens disaient venir d'Halloween le rendaient nostalgique de son royaume. L'ambiance ne lui faisait pas peur. Comment cela pourrait-être autrement ? Il avait grandis dans ce genre d'ambiance macabre et des chansons angoissantes lui avaient fait office de berceuses. Liv s'était muni d'un serre-tête auréole, sur ses cheveux actuellement blond. Le reste de ses vêtements étaient des plus communs, un simple pantalon, des baskets, un pull vert à coll rouler et un blouson en cuir. Un grand sourire sur les lèvres, le gamin s'était acheté du pop-corn qu'il avait regardé avec de grand yeux concentrer avant d'en manger avec gourmandise.

L'annonce dans les hauts-parleurs l'avait fait sursauter avant de le faire courir, semant du pop-corn sur son chemin. Dans le chapiteau, il s'était croûter car il avait loupé le premier banc. Mais cela allait, il avait pu s'asseoir et reprendre la dégustation de son pop-corn. La bouche entrouverte, il apportait doucement ses friandises à sa bouche, prêtant qu'une oreille au présentateur, lui, il voulait le spectacle. Les lumières s'étaient éteintes, sa moue s'était refermé avec un petit grognement pas content quand ses jambes et ses mains s'étaient fait prendre au piège. Il ne pouvait même plus manger son pop-corn ! Et cela voulait dire pas de spectacle ? Liv, boudeur, avait regardé la femme suspendue en soufflant de frustration et même les cris l'avaient lassés.

Le gamin avait soupiré, tournant la tête un peu partout et s'arrêtant sur son paquet de pop-corn sur ses genoux. La poisse, il ne pouvait même pas manger ! Quoi ? Oui, c'était le truc le plus important dans sa tête. Manger + Spectacle. Il en avait rien faire d'être accrocher, juste qu'il ne pouvait pas manger son pop-corn. Ses yeux s'étaient tourner vers son voisin et il avait trouvé un cadavre à la place de l'homme vivant. Il avait offert un beau sourire carré quand le cadavre avait tourné la tête dans sa direction. Le gamin avait une grande envie de le mettre dans une de ses collections, c'était comme ça qu'il appelait le fait de réanimer les morts, c'était ses petites collections d'amour qu'il adorait tant ! Hey, il restait la déesse de la mort, okay. C'était ses bébés. Enfin lui non, mais bref.

Liv était curieux de ce que faisait sa petite bestiole d'amour en décomposition, il lui avait donné un vers. Celui-ci semblait vouloir le manger, hors qu'il n'était pas des plus appétissants surtout que son sang était littéralement du poison. Liv avait écouté le présentateur qui était le dieu de la peur. Il avait regardé l'homme avec un air blasé. Sérieusement ? Il avait la même chose chez lui, c'était d'un ennuie alors qu'il s'attendait à autre chose ici.

Soufflant par le nez tel un gamin en colère, le gamin avait tenté de se libérer. D'un déhanchement fort habile, Liv avait fait valser le vers dans une direction. Zut à la fin, lui il voulait son spectacle pas une copie de la torture des âmes à Heilheim, il avait vraiment envie de balancer sa chaussure dans la face du vieux. Tandis qu'Hector était venu le libérer. Le jeune adulte affichait une mine boudeuse.

"- Merci, mais je voulais un spectacle, je vais lui balancer ma chaussure !"

Sentant ses pouvoirs du bout des doigts, un sourire avait éclos sur ses lèvres, tandis qu'il fermait les yeux en se levant, sentant la mort dans le chapiteau. Il s'était passé sa langue entre ses lèvres tandis que chaque cadavre avait émis une plainte, se cambrant sur place avant de se lever. Les yeux ouverts, il avait tiré la langue dans la direction du dieu de la peur. Chaque cadavre avait délaissé son activité première, ignorant royalement les autres présents, pour rejoindre d'un pas traînant là où était Liv. Le gamin s'était assis avec son pop-corn tandis que les morts-vivants s'étaient mit à lancer leur chaussures dans la direction du dieu de la peur.

"- Prends ça dans la face le vieux !"

Spoiler:
 
Lun 3 Déc - 18:18
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t311-ma-fille-ma-soeur-la-gardienne-des-morts-okay-euh-non-liv-estur-alias-hela#1739 http://caelesti-island.forumactif.com/t312-fais-attention-une-paire-de-chaussette-est-vite-lance-liv-estur#1759
Revenir en haut Aller en bas
Compte Fondateur
avatar
Date d'inscription : 20/05/2018
Messages : 241
Drekels : 577
Compte Fondateur
Le membre 'Liv Estur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés Diabolique ' : 3
Lun 3 Déc - 18:18
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 174
Drekels : 117
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
Welcome to the circus

Le patin était tous proche, j'avais fermer les yeux, par réflexe. Mais, dans le vacarme alentour, un lourd fracas attira mon attention. Je rouvris les yeux, quelqu'un m'avait aider, mais ce n'était pas Costa. Mais quelqu'un que je ne connaissais pas. Il avait repousser le patin qui s'était écraser au sol. Je fis libérer, mes poignet était rouge, presque en sang, signe de mes tentatives désespérer pour m'enfuir. Je remercia mon bienfaiteur inconnu, et me précipita pour voir l'état de Costa, hurlant qu'une créature rampait vers lui. Et en effet...

En me tournant vers Costa, un cadavre était affaler au sol, tenant de sa mains dégoulinante les pieds de Costa. Je lâcha un léger cri. Mais je ne pouvais pas le laisser comme ça... Alors, je rassembla mon courage et donna un grand coup de pied dans le cadavre, qui lâcha Costa sur le coup. Tremblante, terrifier, je tenta, aussi vite que possible, de détacher Costa, tous en surveillant le cadavre, qui s'était désarticuler avec mon coup de pied, remettant son corps droit et prêt a reprendre son assaut.

Je finis par réussir à le détacher, nous sans m'être fait mal au mains, rougie par les cordages. Je tira Costa vers moi pour nous éloignés le plus du cadavre. Je me blotti contre lui, terrifie, je tentais de comprendre ce qu'il se passait, de trouver une raison logique à tous cela... Mais rien ne semblait avoir de sens... Des pantin animés ? Des morts revenu à la vie ? Une femme torturée par un ''Dieu'' ? Tous ceci n'avait aucun sens...

- Qu'es ce qu'il se passe Costa ? C'est qui ce Deimos ? Et pourquoi...

Je regardais autour de nous, des scènes incompréhensible m'entourait. Je devais rêver. Oui, c'était cela, un horrible cauchemars et j'allais bientôt me réveillée. Je me blottis à nouveau contre Costa, je voulais partir loin d'ici, courir aussi loin possible de ce cirque dément.



    La princesse de la lune
    Une femme vécut sur Terre. 
    Le rire, les larmes, la joie, la colère, 
    dans chaque instant de sa courte existence,
    elle rechercha l’éclat de la vie. 
    Parmi toutes les planètes, 
    Pourquoi avait-elle choisi la Terre ?

Lun 3 Déc - 22:49
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Que se passait-il à la fin ? Des grognements s'échappaient de ta gorge alors que tu essayais d'un bousculement de tronc, de protéger d'un claquement de mâchoire celle qui t'avait sauvé d'une mort certaine. Déimos... il était à l'origine de tout cela. Voir cette femme n'étant sans nul doute qu'un détail pour toi mais, cela semblait choquer bon nombre d'humains. Cependant... en regardant la scène qui s'offrait à toi, les palpitations de ton cœur te rappelaient un instinct assoiffé de sang.

Les odeurs mises en scène étaient toutes les mêmes et tu semblais désormais affolée. Le pantin à côté de toi n'était qu'une simple marionnette... qui sait ce que d'autres avaient vues en cet instant. Les grognements continuent de s'échapper de ta gorge, tu essayes de tirer sur tes liens pour t'en défaire.

« N'ayant pas peur Katheryne, nous allons trouver une solution à ce tour de passe-passe ridicule » prononças-tu à la jeune femme, les yeux fixés sur ce très cher Déimos.
Jeu 6 Déc - 21:17
Revenir en haut Aller en bas
Compte Fondateur
avatar
Date d'inscription : 20/05/2018
Messages : 241
Drekels : 577
Compte Fondateur
Le membre 'Savannah Matthews' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés Diabolique ' : 3


Merci de ne pas envoyer de MP sur ce compte!
Jeu 6 Déc - 21:17
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 15/08/2018
Messages : 27
Drekels : 211
Je suis : Maire
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Welcome To The Circus



Mise en situation

Deimos ressentait la peur des gens, ce qui le rendait plus puissant. Il n'allait pas s'arrêter de si bon chemin. Il allait continuer son petit jeu quand, soudain, une chaussure vient lui frapper derrière la tête.

"Aïe!"

Il se retourna. Il vit alors une montagne de chaussures qui se dirigeait vers lui. Ses pauvres esclaves cadavériques s’étaient retournés contre lui. Il entendit alors une voix masculine lui dire de prendre ces chaussures en pleines figures. Deimos cria un mot. Deux femmes sortirent de derrière la scène. Elles invoquèrent rapidement un bouclier suite à un sortilège. Deimos grogna en direction du gamin. Il réfléchissa quelques secondes avant de comprendre le revirement de situation. Il se mit à ricaner. Il claqua des doigts. Un jeune homme se présenta sur scène.

"Que vois-je? Nous avons une divinité de la mort parmi nous! Ça promet. Puisque c'est ainsi! Jouons à un jeu! Je te met au défi d'arrêter ça! Até! A toi de jouer!"


Le jeune homme se concentra. Une nuage de fumé fit apparition avant de laisser place à quelques choses...

Dans vos RP


Nous allons d'avantage bousculer nos personnages. Até est un  esprit de l'illusion, de la toquade, de la folie aveugle, de l'imprudence, de la ruine et de l'injustice. Donc, vous aurez compris qu'il a invoqué vos pires craintes mais est-ce que ça sera assez pour déjouer ses plans? Merci de jouer le jeu. Ne me dites pas que vos personnages ont peur de rien.

Consigne:


Nous vous rappelons qu'il est interdit de faire bouger Deimos donc si vous l'attaquez, vous ne devez pas le bouger.
Vos gamma sont défectueux. Donc, vous pouvez avoir usage de vos sorts sans lancer de dés.

☾ anesidora
Dim 9 Déc - 20:12
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 10/11/2018
Messages : 157
Drekels : 95
Je suis : Gérant du "Dancing Bar"
Mon Gamma est : Un tatouage d'une tête de taureau sur la nuque
On m'appelle : Astéros ou le Minotaure
Je possède le pouvoir de : Me transformer en Minotaure et une super force
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN mais plus Neutre
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Welcom to the CircusEvent

La personne que j’eus délivrée était en réalité Liv. Ce jeune garçon maladroit avec qui je bossais au Dancing Bar. Un gars qui me paraissait fort sympathique, quoi que bizarre, mais ne semblait pas méchant. Toutefois, ce n’était pas l’heure de fêter des retrouvailles et s’embrasser. Qu’il ne le prenait pas mal, mais malgré la sympathie que j’eus pour lui, son cas ne m’intéressait qu’un minimum. Oui, j’étais d’une part rassuré de le savoir sain et sauf, mais mon intention fut surtout consacré à Deimos. Chaque seconde qui s’écoulait, je ressentais, non pas de la peur, mais de la colère qui montait en moi. Pourtant, je fis tout de même un rien, attention à sa dernière réplique.

"Tu as intérêt à le tuer d’un coup, sinon c’est moi qui le fait !"

Franchement, Liv était vraiment bizarre. Mais aveugler par ma colère, j’arrivais à imaginer que tout, pouvait tuer ce crétin excentrique. Si on me laissait faire, j’en foncerais chaque objet que je trouverais dans sa gorge, ou là où le soleil ne brillait jamais, avant de lui arracher bras et jambes alors qu’il serait encore en vie. Le fantasme du meurtre étant à son paroxysme, je fonçais droit devant moi. Bondissant sur les gradins qui me séparaient de ma proie, évitant quand même les quelques personnes sur mon chemin qui tentaient de libérer les autres. Ha ! J’allais en faire de la chair à pâté !

Ma respiration se faisait plus roc. Tous les muscles de mon corps, chauffaient sous l’effort et la motivation d’en découdre. En fait, je me voyais avec la puissance d’un géant, ces espèces de colosses, aussi hauts que des montagnes, qui pouvaient tout écraser sur leur chemin. Déimos n’était plus qu’à quelques mètres de moi. Le plan de Liv semblait l’avoir mis de mauvaise humeur, tant mieux ! Je n’eus plus qu’à bondir et en finir avec lui, une histoire qui serait régler en quelques secondes seulement. Mais alors que je commençais à m’appuyer sur mes deux jambes pour sauter et l’assener d’un coup, quelqu’un était apparu.

J’ignorais ce que ce nouvel arrivant avait fait. Mais Deimos n’était plus là. Alors que ce dieu de la peur se trouvait juste en face de moi, je me heurtais à un mur. Littéralement. Le cirque avait disparu. La toile du chapiteau, la piste, les gradins… Il n’y avait plus rien, tout était remplacé par des murs faisant au moins trois fois ma taille. D’imposants remparts qui m’entouraient, et qui semblaient bouger, me condamnant à rester coincer entre les murs. Ne comprenant pas ce qui se passait, très vite l’angoisse s’emparait rapidement de moi.

"C’est quoi cette blague ?!"

J’eus beau courir vers la moindre ouverture, de suite cet échappatoire fut condamné par un des murs mouvants. On se croirait dans le Tartare, où on était condamné au supplice éternel. J’étais donc coincé, piégé. Enfermer même ! Chaque sortie se riait de moi, disparaissant quand je m’en approchais. Et ces chaînes qui d’un coup, serpentaient le long des murs, tentant de m’attraper. Non, ce n’était pas possible ! Cela ne se pouvait ! Et pourtant, ma vision était claire, mes yeux me dévoilaient ma plus grande crainte. Celle de me retrouver à nouveau, enfermer entre quatre murs, oublier, isolé…

L’angoisse donna naissance à la colère. Me sentant comme prit au piège comme un vulgaire rat, je crus sentir ma tête se perdre. Et alors, désirant plus que tout de retrouver ma liberté, j’usais sans retenue de mon poing pour briser les murs. Et ainsi, j’attaquais en frappant ces parois de pierre, les brisant avec force. Mais à chaque fois qu’un mur tombait, un autre sortait du sol. Alors, ne sachant quoi faire d’autre, je continuais à frapper sans m’arrêter, laissant mon poing fouettait l’air à gauche, à droite, devant et derrière… Bref, s’il fallait que je réduise cette endroit en miette pour sortir, ce sera donc fait !

©️ YOU_COMPLETE_MESS

Spoiler:
 


Μινώταυρος



Music:
 
Dim 9 Déc - 21:24
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t258-hector-kostas http://caelesti-island.forumactif.com/t264-hector-kostas-et-son-labyrinthe-de-liens#1327 http://caelesti-island.forumactif.com/t265-l-odysse-d-un-taureau#1334
Revenir en haut Aller en bas
Nordique
avatar
Date d'inscription : 03/12/2018
Messages : 79
Drekels : 578
Je suis : Étudiant en mathématiques & Serveur au dancing bar
Mon Gamma est : Une petite tête de mort tel une marque au fer rouge, sous l'oreille gauche
On m'appelle : Hela, Hel ou encore gardienne des morts
Je possède le pouvoir de : Réanimation des morts, absortion d'énergie vitale et pestilence
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN (bien que je sois neutre)
Je suis d'origine : Nordique
Nordique
Ses bébés créatures prenaient un malin plaisir à lancer leurs chaussures sur la cible au centre de l'endroit. Enfin plaisir était vite dit, cela ne venait pas directement d'eux. Les morts-vivants étaient juste content et prenaient du plaisir à obéir aux ordres de Liv. Le gamin avait tiré la langue en direction du Dieu de la peur en entendant une plainte venir de lui. Il s'était levé de son siège, manquant de tomber et de renverser son pop-corn.

Un regard de tueur avait été lancé vers Deimos qui venait de dévoilé qu'il était une divinité du registre de la mort. Oh, il s'en foutait que les gens puissent le savoir. Vraiment, ce détail n'était pas important. Non, il envoyait – enfin espérait-il – par le biais de son regard une interdiction formelle de le nommer déesse. Liv ne savait pas si Deimos savait son identité et son panthéon, mais il valait mieux être prévoyant.

Liv avait tourné la tête vers Hector. En moins de trente secondes son petit sourire de gamin avait disparu pour laisser place à une tête des plus boudeuses. Le genre avec les lèvres retrousser, à la limite de pleurer, il avait même un peu forcer pour avoir les larmes aux yeux. Oui, il savait faire ça. Il avait lâché dans la direction de son collègue.

"- Je te boude !"

Il avait croisé les bras, oubliant son paquet de pop-corn. Ce dernier s'était échappé de sa poigne, rejoignant le sol devant ses yeux surpris. Une plainte était sortie de ses lèvres, tandis qu'il s'était baisser pour ramasser ce qu'il avait fait tomber. Il ne prêtait pas plus d'attention à Deimos ou à son défi qui ne l'intéressait pas. Il avait opté pour un truc de gamin : l'ignorance (ou plutôt le boudage). Il s'était dit que peut-être, le Dieu de la peur allait se calmer s'il n'avait plus la moindre attention. D'ailleurs, il allait en faire part à son collègue, voir même y gueuler à tous les autres qu'il ne pouvait pas voir. Seulement, tout ne c'était pas passer comme prévu. Car à peine s'était-il redressé qu'il s'était retrouver autre part, son paquet retrouvant bien vite sur le sol.

Liv était sous le choc, son cerveau n'arrivant pas à comprendre. Il avait tourné sur lui-même, mais rien ne changeait. Il était dans sa chambre, à Helheim. Il était assez perdu. Baldr lui faisait face. Il l'avait reconnu même s'il ne se souvenait plus de son apparence. C'était une chose instinctive. Liv avait fait un pas en avant, ayant des questions aux bouts des lèvres pour comprendre ce qui se passait. Mais l'homme ne lui avait pas laissé le temps de parler, avant de lui donner une gifle. Liv avait porté sa main à sa joue, les larmes aux yeux tandis que son cœur se serrait. Jamais Baldr n'avait levé sa main de la sorte en dehors de leurs jeux qui étaient entouré de règles strictes.

Les mots agressifs étaient sortis de la bouche de Baldr, perfide comme le plus cruel des poisons. Liv était tombé par terre après avoir été poussé, regardant en hauteur dans la direction de Baldr. Cela faisait mal. Il ne voulait pas ça. Peut-être que depuis toujours une crainte venait en lui et le dieu qu'il pensait réel venait de lui balancé dans la face aussi facilement qu'un claquement de doigts. Une simple phrase qui l'avait fait éclater en sanglot. Liv avait baissé la tête, serrant les jambes l'une à l'autre. Il avait toujours eu peur de se faire rejeter à cause de ce qu'il cachait sous ses vêtements, à cause de son entre-jambe pour le moins particulier. Et de la part de Baldr s'était comme s'il venait de recevoir une torture des plus monstrueuses.

Tandis que Liv pleurnichait des "Baldr, s'il-te-plais, arrête", complètement dans l'illusion d'Até. La réalité de la situation était désastreuse. Les morts-vivants sentant que leur maître n'était pas bien, avaient commencé à paniquer. Aucun ne savait comment l'aider, alors les actions avaient été différentes. Bon nombres couraient dans tous les sens en poussant des hurlements, d'autres se tapaient dessus ou fonçait dans des objets – voir des gens -. L'un s'était mit à secouer assez gauchement Liv. Ce qui n'avait pas plus a un autre mort-vivant qui s'était donner pour mission de bouffer le mort en grognant. Pour ainsi dire, c'était devenu du grand n'importe quoi.

Spoiler:
 
Lun 10 Déc - 17:43
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t311-ma-fille-ma-soeur-la-gardienne-des-morts-okay-euh-non-liv-estur-alias-hela#1739 http://caelesti-island.forumactif.com/t312-fais-attention-une-paire-de-chaussette-est-vite-lance-liv-estur#1759
Revenir en haut Aller en bas
Nordique
avatar
Date d'inscription : 07/10/2018
Messages : 70
Drekels : 206
Je suis : Avocat
Mon Gamma est : Un tatouage en forme de fléche (rune Tiwaz) sur l'avant-bras gauche
On m'appelle : Tyr
Je possède le pouvoir de : Manipuler le vent, j'ai aussi une force accrue et une peau très résistante.
J'ai prêté allégeance aux : REBELLIOUS
Je suis d'origine : D'Asgard
Nordique
Welcome to the circusLe jeune homme qu’il avait secouru le rassura sur son état, il allait bien. C’était un soulagement, après il venait juste de voir un fantôme passer sa main en lui pour lui presser le coeur, ce n’était pas rien. Mais si ce jeune homme est bel est bien un dieu il devait avoir de ce fait plus de résistance qu’un simple mortel, une chance pour lui même s’il est dans une enveloppe humaine. Celui-ci lui explique que ses pouvoirs ne peuvent pas faire du mal directement à Deimos, mais qu’il peut aider à libérer les autres et soigner la jeune femme ou du moins l’aider à aller mieux lui dit-il. Il se pose quelques secondes, histoire d’imaginer toutes les options qu’il s’offre à eux, réfléchissant à un plan d’action. Malheureusement, des options ils n’en ont pas des tas et il faut agir vite. Il sent dans le regards du jeune homme qu’il peut lui faire confiance, il fera ce qu’il faut. Cette pensée le rassure un peu. Ce dernier finit par ajouter qu’il peut s’occuper des pantins et cadavres, mais qu’il a besoin de son aide pour les fantômes. Il répond d’un hochement de tête.

«Bien sûr, dépêchons-nous de libérer les autres».

Ils commencent donc en équipe à libérer les autres, lui s’occupant des fantômes, mais aussi de libérer le chemin aux quelques sbires pouvant leur barrer le chemin. Puis il se passa quelque chose d’assez  inattendu. Chaque cadavre se mit à agir bizarrement, comme sous contrôle d’une autre personne dans la salle, une autre que Deimos. Puis ceux-ci se mirent à lancer leurs chaussures en direction du dieu de la peur. Il observa la scène un peu médusé, mais surtout intrigué. Ce comportement, cela ressemblait bien à une personne de sa connaissance... Cette voix lui ressemblait qui plus est. En tout cas tout cela semblait avoir agacé Deimos qui invoqua d’abord deux femmes pour ériger un bouclier magique, puis il fit apparaitre un homme qu’il présenta comme Até. Le dieu de la peur était donc passé à la vitesse supérieure. Il fallait qu’il s’occupe de ce nouveau problème avant que la situation n’empire. Il déclara donc pour son associé, sans pour autant quittait la scène des yeux.

«Désolé, mais tu vas devoir t’occuper du reste seul, il faut que quelqu’un arrête cette folie, avant que cela ne dégénère».

Mais lorsqu’il se retourna derrière lui, il ne vit personne, mais pas seulement, tout était noir, entièrement, comme s’il se retrouvait dans le néant complet. Il regarda tout autour de lui, tout était noir. Il avait beau marcher il n’allait nulle part, il entendait des rires, des personnes se moquait de lui. Il se mit à crier, il devait bien il avait quelqu’un, quelque part.

«Hé! Il y a quelqu’un ?!»

Mais il eut bon crier et crier, personne ne le répondait, tout ce qu’il entendait c’était ces rires affreux tout autour de lui qui s’intensifièrent, résonnant dans sa tête. C’était absolument insupportable pour lui, lui rappelant de très mauvais souvenirs, ces mêmes souvenirs qui le pousse aujourd’hui à se venger. Ces mêmes là qu’ils l’ont amené chez les Rebellious.

*Calme toi, tout cela n’est pas réél, ce ne peut pas être réel* pensa-t-il, tenant de se calmer.
©️ 2981 12289 0


I won't raise my white flag
The moment I surrender, bury me in the ground. I'd die before you see me take a bow.
- rainmaker

Mar 11 Déc - 22:33
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: