::  :: Ardreven Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Il était ma lumière devenue blafarde | Matt
Japonaise
avatar
Date d'inscription : 04/10/2018
Messages : 48
Drekels : 142
Je suis : une Vagabonde
Mon Gamma est : Une cicatrice autour du cou
On m'appelle : Inugami
Je possède le pouvoir de : Prendre une forme canine
J'ai prêté allégeance aux : REBELLIOUS
Je suis d'origine : Japonaise
Japonaise
     Après une nuit passée en forêt, tu t'étais finalement réfugiée chez celle qui t'avais pris sous son aile; Kathryne. Tu avais passé la soirée en fourrure et voilà qu'épuisée d'avoir utilisé la magie en toi, tu restais ainsi dans ce corps bipède que tu appréciais bien moins. Encrassée et pleine de terre, tu n'avais pas tardé à rejoindre la salle de bain auquel tu t'étais habitué. Tu pouvais l'avouer... l'eau chaude que procurait l'avancer humaine était bien plus agréable que l'eau froide des rivières matinale.

Tu t'étais lavé et une fois nue dans le miroir, tu ne semblais plus te reconnaître. Tu pouvais te voir, passé comme présent... devant le reflet de ton âme. Une fille sauvage, sale aux cheveux emmêlés, teinte d'ecchymose et... cette fille propre, aux quelques cicatrices du passé mais, toujours avec ce regard bestial, pourtant adoucie. Tu grognas, claquant de la mâchoire pour toi-même - Tu semblais être devenue une autre personne maintenant que ton maître n'était plus là, étais-ce une chose raisonnable ? Tu avais besoin de te retrouver seule à seule avec ta conscience.

Hors de la salle de bain, coiffée les cheveux au vent et habillée des plus simplement grâces au vêtement de la jeune femme, tu sortais enfin à l’extérieur. Ton instinct, te poussait à te réfugier dans la forêt mais, tu étais curieuse des endroits que ton museau n'avait pas encore humé. Les mains dans les poches de cette veste couleur cuir, tu expiras un coups avant de te mettre à marcher la tête haute.

Tu avais traversé diverses rues, divers endroits te rappelant ce passé. Des moments de peine, de joie... puis cette maison, tu t’arrêtais devant-elle, un enfant jouant avec un chien dans le jardin. Tu pouvais te voir, allongé là sous le grand arbre enchaîné, pour seul repas une gamelle vide. Tu eu un pincement au cœur, puis finalement un sourire caressa tes lèvres.

Tu n'avais jamais détesté ton maître malgré toutes les choses horribles que celui-ci avait pu te faire endurer. Il lui arrivait aussi d'être gentil quelquefois... ses doigts dans ton pelage, dans tes cheveux, que ces moments de chaleur te manquaient cruellement. Plissant les lèvres, tu quittais le devant de la maison, continuant d'avancer on ne sait où.
Tu étais finalement arrivée dans le quartier leïrya, où les divers graffiti avaient attiré ton attention. Tu t'étais approché d'eux pour les observer de plus prés quand un homme passe à côté de toi, son odeur t'arrachant un grondement étouffée. Ton cœur semblait vouloir quitter ta poitrine, la rage montait en toi et tu revoyais là l'animal sauvage que tu étais.

Tu n'avais jamais oublié l'odeur de ceux qui avait tué ton maître et l'un d'eux était là... Tu te retournas dans sa direction, l'observant tout en serrant la mâchoire. Tu étais seule mais... lui aussi. Tu essayas d’enclencher ton gamma mais celui-ci refusa de te donner forme animal, tu te contentas alors de suivre l'homme discrètement, les mains dans les poches en essayant de te camoufler dans la masse... cependant, rapidement, tu te retrouvas seul à le suivre, tes yeux ne quittant jamais son dos.


Lun 29 Oct - 21:10
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Egyptienne
avatar
Date d'inscription : 21/09/2018
Messages : 56
Drekels : 148
Je suis : étudiant en Histoire de l'art et des symboles, et je travaille à temps partiel dans le Dancing Bar.
Mon Gamma est : une bague en or représentant deux serpents entrelacés.
On m'appelle : Heka, dieu égyptien de la magie et de la médedine, personnifiant le ka, la force vitale.
Je possède le pouvoir de : insuffler le Ka (pouvoir/énergie/souffle de vie) dans un symbole, une image ou un objet, et également de manipuler le Ka pour soigner les gens et d'absorber le Ka pour affaiblir les autres.
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN
Je suis d'origine : égyptienne, mais officiellement je suis maltais.
Egyptienne
Il était ma lumière devenue blafarde
Savannah & Matthias
Cette journée d’automne se présente comme n’importe quelle autre journée depuis mon arrivée sur l’île. Je ne parle pas de mes faux souvenirs humains, ceux d’une enfance passée à Malte, et d’une volonté de vivre dans un cadre plus doux et échapper aux exigences de parents que je n’ai en réalité jamais eu. Pourtant cette vie simple me plaisait bien. Contrairement à d’autres dieux qui étaient habitué à avoir des temples remplis de prêtres à leur service, je n’ai eu que peu de temple, et très « tard » si on peut dire dans mon existence. J’ai toujours été habitué à ce qu’on fasse appel à moi quand on en avait besoin sans demander à faire tout un tas de sacrifices ou autres en retour. C’est sans doute ce qui explique que je m’adapte si bien à cette nouvelle vie : j’aide à travers diverses associations ceux qui en ont besoin et le reste du temps je mène ma petite vie. Certes, je ne suis pas vraiment un pacifiste, et je peux montrer violent quand je le juge nécessaire, par exemple contre ces Rebellious que je vois comme une menace pour la plupart. Mais je ne suis pas un dieu de la guerre, je ne vis pas pour les conflits.

Bref aujourd’hui, j’ai cours le matin, sur l’art de la Renaissance, pas mal liée aux mythes greco-romains – pas mon panthéon donc. Et cette après-midi, je dois participer à une animation auprès de jeunes malentendants. Un rapide au revoir à mes colocataires, et voilà que je marche dehors. Je sors donc tôt, appréciant l’air iodé qui règne sur l’île. Je ne comprends pas ceux qui utilisent une voiture au lieu de profiter de l’air pur de l’île. Probablement pour des raisons pratiques je suppose. Enfin j’espère que les Dieux-Rois ont pensé à rendre cette île impolluable sinon ce serait du gâchis. Alors que je me dirige vers l’université, je finis par réaliser que je suis suivi. Je sens la tension monter en moi en comprenant qu’on m’observe. Est-ce que ce sont des Rebellious qui aurait découvert ma vrai identité ? Ou juste voleur qui m’a pris pour proie ?

Je décide de dévier de ma trajectoire, me dirigeant vers des rues moins actives, avant de tourner vers une ruelle vide, ou des mannequins d’entrainement abimés bon pour la déchetterie, appartenant probablement à une salle de sport, attirent mon attention. Je m’approche des formes humanoïdes avant de faire demi-tour pour faire face à la brune qui m’a suivi. Je lui offre un de mes plus beaux sourires avant de la saluer : « Bonjour mademoiselle, on se connait ? ». En ce qui me concernait, elle ne me dit rien, aussi je ne sais pas guère à qui j’ai affaire – et si elle est très dangereuse. C’est pourquoi ma main est posée nonchalamment sur une des poupées les moins dégradées, prêt à lui donner vie – pour peu que mon pouvoir veuille bien se déclencher le moment venu. Avec un peu de chance, je n’aurais pas à l’utiliser, ou peut-être que mon autre pouvoir, celui qui me permet d’aspirer le souffle de vie des autres fonctionnera – je ne suis juste pas très chaud pour la laisser m’approcher si elle se révèle être un ennemi. Le corps à corps, ce n’est absolument pas mon truc.
Pando


Everything IS magic
ANAPHORE
Dim 4 Nov - 12:33
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: