:: A mettre en place Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La légende Keris
Mortelle
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 165
Drekels : 36
Je suis : Une Princesse en cavale
On m'appelle : Kaguya
J'ai prêté allégeance aux : Humain
Je suis d'origine : Japonaise
Mortelle
Il existait une cité, une cité construite sous l'ordre d'un roi, Gradlon le Grand, pour sa fille, Dahut. La cité était protéger par une puissante digue, ainsi, la cité était plus forte que l'océan lui-même. Comme unique porte de la ville, une écluse, dont seul le roi possédait les clefs, et donc seul lui pouvait décider de l'ouvrir ou de la fermer.

Dahut était une jeune femme, belle et charmante, profondément attachée au culte des anciens dieux celtes. Celle-ci accusa l’Évêque d'avoir rendu la ville triste et ennuyeuse, et rêvait d'une cité riche, ou régnaient liberté et joie de vivre.

Ainsi, grâce à Dahut, la ville devint la plus belle, la plus riche et la plus puissante de toutes les cités de Bretagne. La terrible princesse y régnait en maîtresse absolue, gardienne de l'ancienne religion celtique. Chaque soir, elle faisait venir un amant dans son riche palais, et l'obligeait à porter un masque de soie. Mais le masque était magique, enchanté, et dés que le soleil se levait, le masque se changeait en de grandes griffes de métal, tuant ainsi ses amants, dont les corps étaient jeté du haut de la falaise, vers l'océan.

Un jour, un prince, entièrement vêtu de rouge, arriva dans la cité. La princesse Dahut en tomba aussitôt amoureuse, or, il s'agissait du diable, envoyer par Dieu, pour châtier la ville pécheresse. Par amour pour le prince inconnu, Dahut lui donna les clefs de l'écluse, qu'elle vola à son père durant son sommeil. Le prince s'en servit alors, ouvrit l'écluse, et permettant à l'océan de se déversé et d'envahir la cité, déferlant dans les rues et étouffant les cris d'horreur des habitants.

Seul le roi échappa à cet enfer, avec l'aide du saint Gwenolé. Sur son cheval marin, il se mit à chevaucher péniblement dans les vagues, alourdi par un poids qui n'était autre que sa fille. Mais, sommé par le saint, le roi abandonna sa fille et regagna le rivage. La Princesse Dahut, elle, fut punit et changer en sirène, condamné à errer dans les ruines de la cité.

On dit que, tous les 100 ans, une minuscule île apparaît au large, durant les grandes marrés, unique vestige encore capable d'atteindre la surface. Parfois, par temps calme, on peut encore entendre les cloche sonner sous la mer et, un jour, la cité renaîtra, plus belle que jamais.


    La princesse de la lune
    Une femme vécut sur Terre. 
    Le rire, les larmes, la joie, la colère, 
    dans chaque instant de sa courte existence,
    elle rechercha l’éclat de la vie. 
    Parmi toutes les planètes, 
    Pourquoi avait-elle choisi la Terre ?

Jeu 8 Nov - 21:46
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t106-kaguya-h-tsukiko-une-beaute-lunaire http://caelesti-island.forumactif.com/t109-les-mesaventures-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko http://caelesti-island.forumactif.com/t125-les-contes-de-la-princesse-de-la-lune-kaguya-h-tsukiko
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: