:: Archives des Events Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Le Grand Bal Masqué
Anton M. Cismeira
Date d'inscription : 15/08/2018
Messages : 51
Drekels : 463
Je suis : Maire
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Le Grand Bal Masqué




Bonsoir/Bonjour!

Comme tout bon événement, il y aura quelques règles à respecter. Ils ne seront pas ceux du premier événement. Nous maintiendrons le temps de réponse pour ne pas que ce soit éternisé. Donc, j'espère que vous prendriez plaisir à jouer dans ce bal. Pour vous rassurez tout de suite, il n'y aura pas de perturbations à moins qu'un des membres en lance une. Ce sujet vous est spécialement dédié à vous! Vous avez les rennes de cet événement.

CONSIGNE

- Une page World MAXIMUM par Rp
- Respectez les écrits des autres et faites attention. Ils peuvent y laisser des choses importantes.
- Vous pouvez poster avec vos multicomptes.


MISE EN SITUATION

Vous êtes tous plus ou moins arrivé. Vous entrez dans un grand couloir. Ce dernier donne dans une grande salle de bal. De nombreuses guirlandes dorées et argentées sont suspendues. Un énorme lustre suspendu est mise en valeur au centre de la pièce. Il y a des bougies un peu partout qui décorent allègrement les tables. Il y a des boules de noëls qui sont également suspendues. Dans un coin, sur une scène pas très haut, il y a un orchestre qui joue de la musique avec un chanteur. Bien entendu c'est de la musique purement estivale. A l'opposé de l'orchestre, il y a un sapin géant qui est généreusement décoré. De chaque côté de la salle il y a des tables ainsi qu'un grand buffet. Il y a des salades froides, des petits gâteaux, du saucissons et plein de petits cas gourmets qui vous met plein la vue. Quelques minutes plus tard, une voix d'homme demande votre attention. Le maire vous adresse ce message:

"Bienvenue au plus grand bal masquée de Caelesti! Ce soir, vous serez traités comme des roi et des reines. Il y a un grand buffet ainsi qu'un bar où on vous servira ce que vous voulez. Je vous prie, messieurs et mesdames, profitez de cette soirée. Un programme chargé vous attends ce soir. Sur ceux, je vous souhaite une excellente soirée!"

La musique reprend.



Sam 1 Déc - 2:40
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Egyptien
Souad Basta
Date d'inscription : 06/12/2018
Messages : 115
Drekels : 300
Je suis : Professeur de danse le jour, voleuse la nuit
Mon Gamma est : Un pendentif en forme de chat
On m'appelle : Bastet
Je possède le pouvoir de : Galéanthropie - Contrôler les félins - Toucher émotionnel
J'ai prêté allégeance aux : REBELLIOUS
Je suis d'origine : Egyptienne






Le Grand Bal Masqué
Event



J’aime les fêtes. Toutes celles où la danse et la musique furent au rendez-vous. Que les pas soient calmes et gracieux, ou énergique et semblable à une marche guerrière, je ne disais pas non à des festivités. Certes, Noël était avant tout, une fête d’origine romaine. Et dans leur panthéon, je n’eus nullement ma place contrairement à cette bêcheuse d’Isis. Mais cela ne m’empêchait pas d’en profiter. Et quoi de mieux que d’aller dans un bal masqué, un endroit où la magie côtoyait le mortel sans déranger qui que ce soit. Alors, je répondais favorablement à l’invitation du Maire de notre île. Et vue l’endroit plus qu’Hivernal, non c’était vraiment le Pôle Nord là-bas, je m’y rendis vêtu d’une belle robe blanche à manche longue, avec une veste courte faite en fausse fourrure de même couleur. Dans la neige, j’avais le camouflage parfait. Et pour le masque, et bien devinez, j’ai fait original. Oui, un masque en forme de chat noir.

Toutefois, il eut bien un objectif caché concernant se désire de me rendre à cette fête. Un tel endroit devait attirer pas mal de monde, et j’espérais y retrouver les miens. Au moins, mon tendre époux ou alors mon père créateur. Leur absence devenait insupportable et cette réception m’offrait une chance de les revoir. Sinon, et bien je pourrais sans doute me consoler grâce à ma seconde distraction favorite.

Ce fut fou de voir, comment l’endroit fut transformé pour l’occasion. Toutes ces couleurs si joyeuses, cette musique entrainante, et ces plats appétissants. À peine y avais-je mis les pieds à l’intérieur, que j’en fus émerveillé. Et j’y abandonner sans trop faire attention ma veste à un des employés, le remerciant rapidement. Là, le Maire nous accueilli comme il se devait et nous laissa donc chacun profiter de ce moment. Il y avait tellement de monde. J’en eu la tête qui tournait. Ironiquement, j’eu l’envie de me transformer en souris et me cacher. Et ne sachant trop par où commencer, je me dirigeais directement vers le buffet, où la j’eus droit à un verre de vin. La boisson qui réjouissait le cœur. En comparaison à ma sœur jumelle Hathor, j’abusais bien moins de la boisson.

Tous ces gens heureux, ces visages souriants et ces éclats de rire étaient si beaux. Sans doute, un peu trop calme comparé à nos fêtes traditionnelles, mais qui avait un certain charme. Qu’il me tardait de danser déjà. Une petite valse, ou bien un slow… Ou quelque chose d’un peu plus dynamique peut-être. Mais ce genre d’événement était plus agréable en duo. Et tout ceci me rappelait ma bien triste solitude. Ptah, n’était peut-être pas aussi bon danseur que moi, mais nous apprécions ces petits moments ensemble. Qu’il me manquait terriblement… Haha ! Ne serait-ce donc pas la célèbre dépression de Noël ? Allons, ne baissons pas les bras et partons explorer les environs pour re trouver une tête connue.

D’un pas léger et tranquille, je commençais à faire le tour de la salle principale. Saluant d’un geste timide ceux dont le regard croisait le miens, j’examinais chaque visage que je pouvais, chaque gestuels pouvant m’apporter des informations. Pour le moment rien, mais mon expédition prit fin quand j’arrivais au niveau des musiciens qui attiraient toute mon attention. Ne pouvant résister à la musique, je les regardais jouer et chanter pendant quelques petites minutes, laissant leur duce mélodie envelopper mon cœur et me faire oublier tous ces soucis. Essayons quand même de rendre les choses… Un peu plus amusante.


Code par Asi'click


Bastet

 

 
Fille du Soleil, aussi douce et chaleureuse que son père, pouvant aussi bien faire mal.
©️ HANSKA.


Ven 7 Déc - 22:25
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t329-c-est-l-heure-de-se-rejouir-mes-petits-chatons-maman-est-rentree#2045 http://caelesti-island.forumactif.com/t341-basta-et-ses-petits-chatons#2065 http://caelesti-island.forumactif.com/t343-la-legende-de-bastet#2073
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


le grand bal masqué
Event

« Un de ces instants, petites lueurs de joie et d'allégresse dans un monde bien incertain. Dansez, chantez, festoyez ! Que la fête scintille dans la nuit  »
Le paysage montagneux et froid de la cité d'Ilvadir me rappelaient ces fières montagnes Rocheuses qui traversent le continent Nord-Américain. J'y avais nombres de repaires, volcans recouverts par les neiges parfois même en Été. Le froid ne me faisait pas peur, car même les neiges les plus compactes peuvent accueillir de la chaleur. Nos voisins les inuits l'avaient compris avec leurs igloos.
J'aime les fêtes mais sans les mondanités, le décorum et le faste. Donc j'y avais réfléchi à deux fois avant de venir. Même lors des temps de paix avant la Grande Guerre, je ne participais pas trop aux grandes célébrations. Peut-être j'aurais dû, cela m'aurait évité la stupeur que j'avais ressentie à l'ouverture des hostilités. A l'heure actuelle, dans cette nouvelle contrée et avec ce nouveau corps qui m'a été donné sans trop que je sache comment, je souhaitais retrouver des connaissances ou même des membres de mon panthéon... Et puis au cas-où je pourrais venir en aide au service de sécurité pour assurer l'ordre. Que voulez-vous même si j'étais hors service ce soir les habitudes de policier demeuraient présentes...
J'entrai donc dans cette salle de bal scintillante de mille feux. Moi, un peu gêné dans mon smoking de location qui ne me permettait pas une complète liberté de mouvement. Cependant la pièce maîtresse de mon costume était mon masque. Un loup vénitien en métal que j'avais fabriqué moi même. Des morceaux de ferraille que j'avais fait fondre avec mes flammes pour ensuite modeler un masque au burin. Telle une petite pièce d'armure le masque réfléchissait la lumière d'un sombre éclat métallique. 

La première chose qui me frappa était d'abord l'étendue de la foule qui était venue pour participer à cet événement. La joie était au rendez-vous et également assez communicative. Les mauvais jours de l'hiver étaient sur nous et tout ce qui pouvait donner chaud au cœur était le bienvenu. je restai également quelques temps tête levée pour admirer le grand lustre qui trônait au centre de la pièce, appréciant le travail de ferronnerie.
Jouant son rôle d'hôte et de maître de cérémonie, le maire nous souhaita la bienvenue. Un sourire se dessina sur mes lèvres à la mention du buffet et du bar à volonté. C'est pas avec mon petit salaire que je pouvais me payer des produits alimentaires de luxe. Donc je comptais en profiter ! J'attrapai ma première coupe de champagne auprès d'une serveuse qui passait non loin de moi. La perspective de pouvoir danser me plaisait également. Je ne m'en vantais jamais mais j'étais plutôt bon danseur, fruit de mes siècles d'existence avec des peuplades dont beaucoup de célébrations étaient rythmées par des danses autour d'un grand feu donneur de chaleur et d'espoir...
Tous les ingrédients étaient rassemblés pour passer une bonne soirée ! A moins que quelqu'un ne décide de lui ajouter un peu de piment...
(c) DΛNDELION
Sam 8 Déc - 16:54
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Le Grand Bal Masquée
Costa et les autres

Nous les dieux ne nous sommes jamais réellement intéressés aux pauvres êtres qui habitaient au dessous de nous et pour tant, ils sont d'une grande beauté ! Plus j'en découvre sur eux, plus je les aimes ! Non pas que je ne les aimais pas avant, c'est juste que je n'avais jamais vraiment pris le temps de les regarder autrement que comme une distraction agréable entre deux livraisons d'âme ou de messages. Aujourd'hui coincé sur cette île avec eux, aussi humain ou presque qu'eux, je les vois réellement comme mes égaux. Je n'ai jamais été une personne cruelle et si j'ai choisi les Rebellious au lieu des Garden c'est uniquement car je souhaite garder ma liberté et même plus que cela la retrouver ! Cela fait bien trop longtemps que les autres dieux prennent ma fidélité et mon allégeance pour acquise ! J'en ai assez et cette fois les choses vont vraiment changer et tant pis pour ceux qui ne seront pas de notre coté ! Je ne suis pas spécialement pour une guerre ouverte, mais si il le faut je défendrais ceux qui sont à présent les miens.

Debout face à mon miroir, je me regarde une dernière fois, j'enfile mon masque de velours noir, puis je me téléporte vers le lieu de la fête la partie Nord de l'île. Ici le climat est froid et venteux, j'ai donc pris soin d'enfiler un costume épais noir rehaussé d'une chemise blanche et d'un nœud de la même teinte. Dés mon arrivée, j'en prends véritablement pleins les yeux. Le blanc, l'or et l'argent sont des couleurs qui domine et illuminent mon regard d'une multitude d'étincelles colorés. Noel ! Voilà encore une fête et une tradition de plus que je découvre chez les mortels et je trouve cela des plus éblouissante ! Les mortels sont si surprenant... Je souris en apercevant tout prêt de moi ma magnifique cavalière qui me fait face. Kaguya. Entre elle et moi, il n'existe à présent plus aucun secret. Elle sait qui je suis et je sais qui elle est. Qu'il est bon de pouvoir être sois même, de ne plus avoir à se cacher derrière un masque ! Je m'avance vers elle d'un pas souple et élégant un sourire sur le visage et je lui offre avec douceur mon bras. "Ma chère tu es magnifique. Ce Kimono de soirée ne fait qu'accentuer ta beauté lunaire." Puis j'embrasse avec douceur le haut de sa main et ensemble nous, nous aventurons plus profondément dans la salle de bal où la voix du maître de cérémonie nous promet une soirée époustouflante ! Puis, la musique reprend. "Tu veux danser ? Je n'ai pas re dansé avec qui que se soit depuis mon arrivée sur l'île, mais lorsque j'étais où tu sais, il parait que je n'étais pas un mauvais danseur." Puis je lui souris à nouveau.   
©️ nightgaunt
Dim 9 Déc - 0:26
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Le grand bal masqué

J'ai beau être une princesse, je n'ai jamais participé à un Bal tel que l'ont peut se l'imaginer. Au Japon, c'était principalement des cérémonies où je devais faire bonne figure, exposée comme la plus précieuse des poupées du clan Tsukiko. Également, Noël n'a pas la même porté au Japon qu'ici. Bien évidement, à cette période, les rues son envahies de référence à noël, mais si vous voulez, un japonais lambda à plus de chance de ce retrouver à manger un Macdonald spécial Noël le soir du 24 plutôt que de célébrer un quelconque réveillon. Et moi, en tant que Princesse, je ne l'ai jamais fêter. Alors, quand je reçus l'invitation, j'ai immédiatement acceptée. Deux choses totalement nouvelles !

Je marchais à travers le climat froid de la cité d'Ilvadir, envahie par la neige. Bizarrement, j'avais l'impression d'être sur la Lune, je ricana en me demandant pourquoi j'avais eu une telle idée en voyant toutes cette neige. Je déambulais à travers la neige jusqu'aux lieux du bal. Pour cette occasion, j'avais décidée de porter quelque chose de spécial. Ou plutôt, Costa à décidé pour pour, car en effet, c'est lui qui à réaliser la tenu que je porte se soir. Une magnifique robe blanc largement inspirée des kimono japonais, les épaules nues, les manches tombant sur mes bras. Le masque, quant à lui, était plutôt d'inspiration vénitienne, en velours blanc, couvert d'ornement d'argent. Pendant sur le coté droit du masque, un petit médaillon en forme de croissant de lune. Mes cheveux étaient soigneusement coiffés, deux petites mèches tombant sur ma poitrine, le reste dans mon dos, à la monde japonaise.  

En parlant de Costa, ou Hermès, je ne sais pas trop, le voici. Il s'avance vers moi avec assurance avant de me prendre la main pour y déposer un baisé. Je ne pus m’empêcher de ricané de joie. Pourtant, de nombreuse question tournait dans ma tête a son sujet, depuis que je savais qui il était réellement. Je me sentais terriblement ridicule de lui cacher qui j'étais, lorsque j'ai appris que lui il était... un dieu... Alors je lui ai dis mon secret, à mon tour. Il complimente mon kimono, et je ne peux m’empêcher de rire à nouveau.

- Merci, en même temps, c'est toi qui l'a fait !

Nous nous avançons ensemble dans la salle de bal, époustouflante, des décorations, de l'or, de l'argent, des bougies. C'était magnifique, bien loin de ce que je connaissais au Japon. La musique reprend, Costa m'invite à danser.

- Avec plaisir !

Nous nous avançons ensemble sur la piste.

- Crois le ou non, mais avant ce soir, je n'ai jamais danser. Je n'ai jamais connu de bal tel que celui ci avant ce soir.

Event de Noël
Dim 9 Déc - 10:41
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Qui va finir avec moi ?

Liv avait attendu avec fort d'impatience le grand bal masqué de Noël, c'était la première fois qu'il participait à ce genre d'événement – sans que cela ne soit créer par lui -, alors il était des plus excité. Il se demandait si une telle soirée allait se répéter pour le nouvel an.

La veille, il avait troqué sa couleur mentholée pour deux couleurs. Ainsi, après une décoloration pour effacer toute trace de vert, son côté droit avait eu le droit à du blond tandis que son côté gauche avait eu le droit à du rose. Il avait été très fier du résultat. Pour ce qui était de sa tenue haute en couleur et de son masque, il avait fait les magasins dès qu'il avait reçue une invitation. Bon il était aussi repartie avec une boule de neige qui lui faisait penser à son chez-lui. Il avait mis sa dernière touche, soit des boucles d'oreilles d'étoiles pendantes, du maquillage rosé sur les yeux et des lentilles vertes.

Au moment de partir, il avait rejoint le sol en glissant sur une boule de noël de son sapin qui s'était apparemment suicider du haut de son perchoir, ne voulant plus être à côté d'une fausse maison de pain d'épice. Liv, nullement inquiet de sa chute, avait été rassuré de ne pas l'avoir cassé. Il l'avait changé de place, la mettant sur une branche du bas, juste à côté d'une mini chaussette de noël . Bien qu'il n'arrivait pas à comprendre l'histoire du petit Jésus, il aimait assez le principe de noël. Ou plutôt celui des cadeaux et de se gaver de sucre d'orge. Par contre, celle de manger une dinde lui était étrange trouvant la préparation des plus perverses.

Masque sur les yeux et sourire aux lèvres, la déesse de la mort avait fait le chemin jusqu'au musée qui était le lieu d'accueil. Il avait essayé de marcher correctement sans tomber, mais la gravité l'avait tant attiré qu'il avait manqué tomber une dizaine de fois. Il avait pénétré dans la grande salle de bal, un sourire carré ayant fait son apparition sur ses lèvres. Il aimait beaucoup les couleurs choisies pour les guirlandes et ce n'était pas rien venant de lui, il avait un certain goût en matière de décoration – même s'il avait une spécialisation dans les choses macabres -. Il avait tourné la tête dans la direction du maire qui avait pris la parole. Traité comme des rois et des reines ? Le gamin avait pouffé de rire derrière sa main. Il était une reine. Euh, un roi ! Oui, il trouvait cela comique.

Dès que les tables de nourriture était rentré dans son champ de vision, il s'était rué avec une tronche enfantine dans cette direction, oubliant toute prudence si bien qu'il s'était rétamé par terre en glissant. Au moins avait-il évité de faire un strike et d'emporter dans son sillage des gens ou la table. Il s'était relever avec une petite moue boudeuse. L'envie de chialer pour attirer l'attention lui venait, mais seulement son regard était trop sur la nourriture pour lâcher des larmes de crocos. Il avait décidé de manger un petit gâteau de fruits confis, laissant ses yeux verts errer sur les boissons. Il n'avait pas goûté de boisson autre que celle des morts qui était assez spéciales. Disons que le goût était celui de la mort, littéralement, et s'était très fort si bien qu'un simple verre pouvait mettre KO. Il savait que l'alcool d'ici était bien moins fort, alors, il avait pris un verre de il-ne-savait-pas-quoi, commençant à le siroter doucement. C'était très faible bordel ! Mais pas moins dénué de goût donc cela passait.

Et bien que son cœur réclamait Baldr, mais son esprit jouant à l'aveugle, il s'était mit à loucher sur les messieurs présents dans la pièce. Il n'avait jamais dit qu'il resterait sage durant la soirée ou encore qu'il comptait rentrer avant minuit. Oh que non, il comptait embrasser un ou des hommes sous la branche de gui, enfin façon de parler bien sûr, car cela faisait depuis longtemps qu'il avait passé le stade des baisés mouillés. Liv avait essayé d'éviter de penser que son Baldr s'était fait tuer par une branche de gui, non, ce n'était pas le moment.

©️ HELLOPAINFUL


Dim 9 Déc - 22:40
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le grand bal masqué

Noël, voilà bien quelque chose que je n'ai jamais connut avant aujourd'hui. Une tradition qui n'existait pas chez les Aztèques. Chez mon peuple. J'ai longuement analyser cette invitation et j'ai accepter, par pur curiosité.

Autant Ardreven et la cité Ashoria me rappelait la splendeur de mes cités Aztèques, et le charme sauvage et resplendissant de ma belle jungle. Autant Njordalvïr et la cité Ilvadir me provoquait un dépaysement total. Tout ce blanc, toutes cette neige, ses hautes montagnes, et puis se froid. Comment font les dieux Nordiques et mes voisins amérindien pour supporter ce froid ? J'étais enrouler dans un châle en dentelle noir, les cheveux détacher, mes longues boucles rousses tombant en cascade sur mon épaule gauche, ornée d'une broche à cheveux représentant le soleil en or, dans un style très aztèque. Ma robe était noir, rouge et or, une splendide robe de luxe que j'avais trouver dans la garde-robe de ma villa. Je ne l'avais jamais vus avant aujourd'hui et je serais bien incapable de dire d'où elle vient. Je ne disposais d'aucun masque chez moi, alors, je n'ai eu qu'a formuler à haute voix ce que je souhaitais crée, et un superbe masque dorer, fait de voleur rouge et noir, était apparut dans mes mains.  Je l'avais attacher sur mon visage a l'aide d'un ruban en sois noir.

Je me précipita à l'intérieur, tant le froid était mordant. Je fuis accueilli par le grand couloir, décorer par l'univers de noël qui m'était parfaitement étranger. Des guirlandes d'or et d'argent, ornant les murs. Je continua ma marche vers la grande salle de bal où la musique, jouer par un orchestre, résonnait dans toute la salle. De riche décoration de noël et surtout, un majestueux sapin, érigé comme un dieu, dans un coin de la pièce, orné de milles et une décoration. A l'instant où l'entra dans cette grande salle, le maître de cérémonie fit une annonce, nous souhaitant une bonne soirée et nous assurant que nous seront traiter tel des rois et des reines. Je ne pus m’empêcher de sourire à cette annonce.

Je erra dans la pièce dans la vaste pièce, remplit de gens masqué, certains dansaient déjà au son de la douce musique. Certain me saluèrent, des gens que je ne reconnaissais pas, le masque n'aidait pas forcement. Je m'approcha du buffet, examinant toutes la nourriture mit à notre disposition. Ce n'était pas le genre de cérémonie auxquels j'étais habituée. D'un côté, les sacrifices n'ont pas vraiment la quotte par ici. Je finis par prendre un petit gâteau rond, sucrer, que je n'avais jamais vus ni goûter.

- Après tout, je suis ici pour m’amuser, autant en profiter !

J’apporte le petit gâteau à ma bouche qui était pas fois fort délicieux ! Je me demande de quoi il s'agit...
lumos maxima
Lun 10 Déc - 0:29
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

La Grand Bal Masqué

Je me devais de participé à ce bal, ne serais-ce que pour m'amuser un peut. C'était, comme pour beaucoup de gens ici, certainement, une première pour moi. J'ai déjà vu et assisté a de grande cérémonie, mais je n'ai vécu aucun Bal de Noël dans ma vie. J'étais curieux de savoir ce qui se déroulait durant un événement comme celui-ci, alors j'avais accepter de participé. Pour l’occasion, j'ai décidé de me vêtir avec une tenu des plus original. Une genre de robe rose, violette et bleu, disposant d'une longue traîne, portant un short et un corset rose. Je portais un masque fait d'une armature violette, et mes cheveux était coiffé de manière original, enrouler, tombant sur mon épaule.

Je me suis précipité à l'intérieur, du fait du froid extérieur,l'un des désavantage de porté une tenu pareil : sortir par temps froid y est extrêmement déconseiller. Tous était très joliment décoré, orné de guirlande, de boules de noël. Un grand sapin orné de cadeau, un orchestre, un buffet et surtout, une salle chauffé ! Bien plus que l'extérieur en tous cas.

Dès mon arrivé, je ne passais pas inaperçu. Certain me dévisageait, étonné de voir quelqu'un porté une tenu pareil. Je leur répondais avec un large sourire, ou en leur disant bon soir. Étant venu seul, je comptais bien m'amuser un peut, bien que je n'arrivais pas à me sortir Ian de la tête. Je l'aurais bien traîner ici, mais je ne pense pas qu'il soit du genre à participé a se genre de soirée. Le déambula dans la salle, en admirant la décoration, le sapin gigantesque et la foule heureuse et joyeuse. Une voix retenti, celle du maire, nous souhaitant une bonne soirée, je ne peux retenir un sourire, en effet, je compte passer une belle soirée. Je continua a m'aventurer à travers la foule en espérant trouver quelqu'un de charmant avec qui m'amuser, marchant en direction du buffet où, déjà, beaucoup étaient déjà affairer à manger petit à petit tous ce qui nous étaient proposer.
lumos maxima
Lun 10 Déc - 21:17
Revenir en haut Aller en bas
Nordique
Sven Madsen
Date d'inscription : 07/10/2018
Messages : 106
Drekels : 321
Je suis : Avocat
Mon Gamma est : Un tatouage en forme de fléche (rune Tiwaz) sur l'avant-bras gauche
On m'appelle : Tyr
Je possède le pouvoir de : Manipuler le vent, j'ai aussi une force accrue et une peau très résistante.
J'ai prêté allégeance aux : REBELLIOUS
Je suis d'origine : D'Asgard
Nordique
Le Grand Bal MasquéDepuis quelque temps, Tyr ou Sven ici éprouvait une certaine forme de lassitude. Asgard avait lui manqué, pas ces imbéciles d’autres dieux, sauf rares exceptions, mais sa vie là-bas lui manquait. Surtout en terme de combat, d’aventure, pas un dieu de la guerre, aimant le combat, se retrouver ici dans ce monde si terne et ennuyeux à ses yeux c’était une vraie torture. Surtout que depuis son arrivée sur cette île, plus les jours passaient et plus son plan de vengeance semblait irréalisable. Après tout, il n’avait aucune idée de comment rentrer chez lui, ni comment recontacter les autres Rebellious, alors les choses étaient au point mort et cela le frustrait grandement. Mais il n’y avait rien qu’il puisse faire pour l’instant, alors il tentait de canaliser sa frustration en faisant du sport, notamment des sports de combat ou de stimuler son esprit, tentait en tout cas, car rares soient les bons adversaires qu’il ait eut jusqu’à maintenant.

Il rentrait justement d’une séance de karaté lorsqu’un jour il découvrit une enveloppe inhabituelle dans son courrier. Elle venait de monsieur le maire, celui-ci organisait un bal masqué pour fêter noel. Ce genre de fait mondaine n’est généralement pas vraiment son truc, étant un solitaire par nature, mais cela offrirait une distraction et puis qui sait cela pourrait lui permettre de faire de nouvelle connaissance, en espérant que cela le met sur la trace d’une ancienne connaissance. Et puis bon, il était curieux aussi de voir de ses propres yeux comment ses humains célèbrent Noel. Il avait un peu de temps avant cette fameuse soirée, ainsi organisa-t-il les prochains jours pour se préparer à l’événement. Très soucieux de son apparence, il mettait un point d’honneur à ce que sa tenue soit soignée. Le soir venu il se prépara pour y aller. Il enfila un pantalon soir et une chemise blanche pour commencer. Puis il compléta avec un veston rouge aux arabesques noirs avec une cravate noire. Pour finir enfila une longue veste noire, des gants comme à son habitude, noir aussi.

Une fois sur place il enfila son masque, un masque couleur argenté, type vénitien et pénétra dans la salle de bal. Il admira les décorations, le raffinement de la pièce, c’était magnifique il fallait le dire. Mr le maire avait décidément tout fait pour que ces invités se sentent comme des rois et reines disait-il. Il avait bon gout il pouvait lui concevoir ça. Il passa devant le sapin, l’admirant aussi un moment avant de se diriger vers le buffet. Il y avait déjà foule, tout type de personne, tout bien habillé. Il put même remarquer que certains n’avaient pas froid aux yeux concernant le choix de leur costume. Il y avait-il des divinités ou créatures dans le lot ?
© 2981 12289 0


I won't raise my white flag
The moment I surrender, bury me in the ground. I'd die before you see me take a bow.
- rainmaker

Mer 12 Déc - 22:30
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t181-for-justice-sven-madsen-termine http://caelesti-island.forumactif.com/t190-les-relations-d-un-dieu-nordique-sven-s-links
Revenir en haut Aller en bas
Anton M. Cismeira
Date d'inscription : 15/08/2018
Messages : 51
Drekels : 463
Je suis : Maire
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Le Grand Bal Masqué




Le bal bat son plein. Vous, vous amusez tous et profitez des merveilles qui sont tout autour de vous. Dehors la tempête fait à présent rage. La neige tombe à gros flocons, elle tourbillonne et le vent ressemble à un rugissement sonore qui fait trembler la salle tout entière. Puis au bout de quelques minutes tout semble revenir à la normale. La tempête se calme, laissant place alors à un tintement de clochettes bien connu des enfants humains. La mélodie semble pénétrer vos cœurs et peu à peu, le ciel de la pièce est envahi de petits flocons de neiges blanches. Certains d'entre vous ont peut-être peur qu'ils soient froids ? Mais n'ayez crainte, lorsque enfin les petits flocons tombent sur vos visages, ils vous procurent une douce chaleur qui se répand dans tout votre corps. Mais qu'est-ce que cette magie ? Comment cela est-il possible ? C'est la magie de Noël mes amis, elle envahit le musée tout entier ! Mais ce n'est pas fini, lorsque enfin vos regards quittent le ciel, vous regardez tout autour de vous. Là, au pied du sapin géant se trouve un cadeau pour chacun d'entre vous ! Sage ou moins sage, le père Noël est passé pour tous et vous allez apprécier !  

Règles :

Vous pouvez si vous le souhaitez aller ouvrir votre cadeau. Vous trouverez dedans une chose que vous désiriez et attendiez avec impatience. Mais attention, aucun objet magique ou autre ne peuvent se trouver dans les cadeaux !

Il n'y a toujours aucun tour de jeu et les réponses d'une page word sont toujours de mise. Bon jeu à tous et joyeux noël !



Dim 23 Déc - 21:45
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Egyptien
Souad Basta
Date d'inscription : 06/12/2018
Messages : 115
Drekels : 300
Je suis : Professeur de danse le jour, voleuse la nuit
Mon Gamma est : Un pendentif en forme de chat
On m'appelle : Bastet
Je possède le pouvoir de : Galéanthropie - Contrôler les félins - Toucher émotionnel
J'ai prêté allégeance aux : REBELLIOUS
Je suis d'origine : Egyptienne






Le Grand Bal Masqué
Event



Ma petite ballade me mena à quelque chose, où plutôt à quelqu’un d’intéressant. Pourtant, cette salle fut bien grande et animée par tous ces nombreux invités. Et pourtant, difficile de tromper le flaire du chat. Il y avait tant de mouvement, tant de bruit, de couleur et d’odeur. Mais une m’attirait en particulier, malgré nos accoutrements. Oui, je sentais que cette soirée allée être amusante. J’aurais bien entendu préféré retrouver Ptah ou Râ lors de cette assemblée, mais j’eus droit à quelque chose avec quoi, jouer un peu, comme une petite souris devenant la victime d’un chat sadique. Rassurez-vous, ce pauvre malheureux n’allait pas finir les quatre pattes en l’air ou dans mon estomac. Je serais peinée qu’il disparaisse. De qui je voulais vous parler depuis le début ?

Non, pas celui qui venait avec cet étrange costume faisant panser à Lady Gaga, qui était amusant à regarder, mais de l’agent de police qui adorait me courser la nuit pendant mes rapines. Sincèrement, j’étais heureuse et amusée de le retrouver ici. Nous avions une relation si particulière, et je ne pouvais pas lui tourner le dos et faire comme si de rien était. M’approchant de lui, une coupe à la main, je vins le saluer avec le sourire le plus charmeur qui soit. Tout ce mystère qui demeurait et cette ambiance festive inspirerait une magnifique œuvre. Film, roman, série, comics… Ce sera un moment inoubliable.

"Bonsoir bel étranger. Je sens que vous avez ce qu’on nomme, le feu sacré en vous. Je ne voie aucune cavalière accrocher à votre bras, accepteriez-vous une danse ?"

La danse, justement, faisait partie de moi. Et comme un sens inné, je pouvais sentir qui était un bon danseur ou même, éprouvait le désir de se déhancher juste pour le plaisir. J’eus l’envie de m’amuser avec lui, tourmenter ma Némésis et en même temps, découvrir ce qu’il valait sur une piste de danse. Mais alors que l’invitation fut faite, une bien curieuse animation eut lieu. La grande salle vit tomber de son plafond des flocons de neiges. C’était à la fois étrange, et beau. Je regardais de façon émerveillée ce spectacle magique. Et alors que l’un d’entre eux me tomba dessus, je m’attendais à ressentir un frisson parcourant tout le long de mon corps. Mais non, c’était doux et chaud. Ceci m’évoquait l’été et sa brise chaude. Que c’était délicieux.

"Incroyable, ils ont mis les moyens dans les effets spéciaux."

Cela pouvait bien être créé par magie, mais je ne ressentais rien de telle. De toute façon, ceci paraissait inoffensif. Mais très vite, l’intention fut détournée pour se porter sur le roi des lieux, non pas le maire, mais le sapin, encerclait de nombreux cadeaux à ses pieds. Et chacun, en avait droit à un ? Ma convoitise prit le dessus, je voulais récupérer celui qui me fut destiner et je ne me privais pas pour aller le prendre entre mes doigts délicats. Un joli petit paquet, bien emballer. Que pouvait-il bien garder en son secret ? Je secouais et compris que cela avait un bon poids. Pourtant, voyant l’aspect, cela me fit penser à un collier. Toute excitée, je me tournais vers mon poursuivant favoris qui ne devait pas m’avoir reconnu.

"Tout ceci est fabuleux vous ne trouvez pas ? Alors, qu’avez-vous eus comme présent de Noël ? J’espère que vous étiez sage pendant l’année."

Ironique, quand on savait ce que je pouvais faire en une seule journée, voir la soirée. Il était clair que si seul des enfants aussi sages que des saints méritaient un cadeau de la grosse barbue du nord, alors moi je serais étouffée sous une montagne de charbon. Et je l’assumais. Par contre, ne me demandait pas pourquoi, mais je soupçonner justement ce porteur de jouet être en réalité un dieu caché. Si je savais qui, peut-être pourrais-je me rendre dans son repère et récupérer quelques cadeaux bonus. Que je redistribuais, bien entendu, rassurez-vous…

Code par Asi'click


Bastet

 

 
Fille du Soleil, aussi douce et chaleureuse que son père, pouvant aussi bien faire mal.
©️ HANSKA.


Mar 25 Déc - 10:00
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t329-c-est-l-heure-de-se-rejouir-mes-petits-chatons-maman-est-rentree#2045 http://caelesti-island.forumactif.com/t341-basta-et-ses-petits-chatons#2065 http://caelesti-island.forumactif.com/t343-la-legende-de-bastet#2073
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Le grand bal masqué

Costa et moi valsions au rythme de la musique, et j'étais heureuse. Tout mes problèmes, toutes mes question, toutes mon inquiétude était loin. Je ne pouvais m’empêcher de rire, non pas que Costa était ridicule, comme je l'ai dis, je n'ai jamais danser avant ce soir, mais je ne pouvais m’empêcher d'exprimer ma joie, mon bonheurs débordant. Et je me souvenais avec nostalgie que, le jour de notre rencontre, Costa m'avait dit qu'il préférait voir les gens rire que pleurer. Se jour la j'étais triste et morose. Tous cela semble bien loin maintenant.

Puis, une petite tache blanche tomba du ciel, des flocons ? Je leva la tête, intriguée. Si je ne savais pas tous ce que je savais sur Costa, je me serais contenter de penser qu'il s'agissait d'effet spéciaux incroyablement réaliste, mais je jeta un œil interrogateur à Costa. Il y avait tant de chose que je souhaitais savoir. Tant que question à lui poser. Je connaissais mal la mythologie Grecque, mais le simple fait qu'il soit... un dieu... Toutes nos légendes étaient donc vrai ?

Les choses étonnantes s’enchaînèrent, car au pied du sapin géant ce trouvait un tas de cadeau. Voila une des choses que je n'ai encore une fois jamais fait dans ma vie : recevoir un cadeau le soir de Noël.

- Allons voir, Costa !

Je quitte la danse en partant vers le sapin, prenant mon cavalier par la mains et le tirant pour qu'il me suive. Je répara bien vite deux paquet, l'un a coter de l'autre, l'un portant le nom de Costa, et l'autre portant mon nom, marqué en katana, j'appréciais le détaille, mais a part Costa, qui savait exactement d'où je venais ? Je ne pus m’empêcher de me poser la question. Costa était peut être l'origine de se cadeau ?

Le paquet rectangulaire n'était guère très gros, fait d'un emballage d'argent et d'un ruban brillant, blanc, une petite étiquette avec les symboles ''かぐや'', ''Kaguya-Hime'' en hiragana. J'ouvris avec soin et délicatesse le paquet pour y découvrir une boite noir, dénuer de toute inscription, je l'ouvris avec soin pour y découvrir un collier d'une grande beauté : Une belle chaîne argenté, orné de sublime pendentif,  pour être exacte, chacun orné d'une pierre blanche dont j'ignorai la nature, tailler en forme de face lunaire, chacune des pierres formaient ensemble tout le défilement de la lune, de nouvelle lune, premier croissant de lune, première lune gibbeuse, pleine lune, dernière lune gibbeuse, dernier croissant de lune et enfin pleine lune à nouveau. Les pleines lunes ne comportait pas de pierre, simplement un pendentif totalement noir. Il était sublime. Représentant la lune, forcement. Celui qui m'avait offert sa devait bien me connaître... Je me retourna pour le montrer à Costa.

- Regarde ce jolie bijoux. Je n'ai jamais eu quelque chose de pareil. Il est bien trop beau pour être porter.

Je me sentais presque illégitime de porter ce bijoux, j'ignorais pourquoi. Je finis par me retourner.

- Veux-tu m'aider à le mettre ? Il est moins lourd qu'il n'en a l'air.

Je rassembla mes cheveux sur mon épaule pour ne pas qu'ils ne gène Costa dans son œuvre. Je tourna légèrement la tête derrière moi.

Et toi, qu'as tu eu ?

Event de Noël
Mar 25 Déc - 18:02
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Le Grand Bal Masquée
Costa et les autres

La soirée est vraiment merveilleuse. Tout le monde semble heureux et même si la tempête gronde dehors, la salle respire la chaleur et la bonne humeur. Tiens, en parlant de tempête, voilà que la neige tombe à présent à l'intérieur. Je remonte alors mon col par peur d'avoir froid, mais la neige semble d'origine magique puisque lorsqu'elle tombe sur moi, elle n'est pas froide. Je souris alors comme un enfant. Ce n'est pourtant la première fois que je vois de la neige, mais je ne sais pas, cette fois me semble encore plu merveilleuse que les autres.  Puis lorsque je reporte mon attention à Kaguya, celle-ci me propose d'aller voir le sapin.

Tiens, des cadeaux y ont déposés. Oh il y en a un à mon nom à moi ! Je ne sais pas qui a pensé à moi, mais je trouve l'attention particulièrement gentille. Je prends alors le petit paquet entre mes mains, puis je l'ouvre. Oh, une paire de chaussette ! Ben ça alors ! C'est le pire cadeau qu'on met jamais offert ! Puis je les regarde de plus près, ce ne sont pas n'importe quelle chaussette, ce sont des chaussette chauffante ! Finis le temps ou j'avais froid aux pieds, les chaussette chauffante vont réchauffer mes pieds !

Quant à Kaguya, elle a eu un collier et pas n'importe lequel ! Par l'enfer ! C'est le collier ! Celui que j'ai volé pour Shiva il y a quelques temps de ça... Oh malheur je n’ai vraiment mais alors vraiment pas de chance moi ! Elle demande si je veux lui mettre et je m'exécute. D'ailleurs dés que je l'ai en main, je me rend compte qu'il ne s'agit ps du vrai pendentif. Ouf ! Puis je la regarde en souriant et je lui montre mes chaussettes. "J'ai eu des sublimes chaussettes chauffantes !"
©️ nightgaunt
Mer 2 Jan - 20:17
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: