::  :: Sahadir :: Okagume :: Le Nirvana Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Je suis bien le fils de mon père, mais ça tu ne pouvais pas le savoir [Alexis]
Nordique
avatar
Date d'inscription : 03/12/2018
Messages : 79
Drekels : 578
Je suis : Étudiant en mathématiques & Serveur au dancing bar
Mon Gamma est : Une petite tête de mort tel une marque au fer rouge, sous l'oreille gauche
On m'appelle : Hela, Hel ou encore gardienne des morts
Je possède le pouvoir de : Réanimation des morts, absortion d'énergie vitale et pestilence
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN (bien que je sois neutre)
Je suis d'origine : Nordique
Nordique

Je bave sans pouvoir m'en empêcher
Liv & Alexis

Ses amis, enfin plutôt ses connaissances le trouvaient très acharné sur les cours. On n’arrêtait pas de lui demander d'aller se détendre un samedi soir dans un endroit très spécial. Il ne fallait décidément pas prendre tous les matheux pour des geeks qui passaient chaque minute à parler calculs aux noms complexes ou du dernier théorème en vogue. Non. Parce que les gars restaient des gars et les hormones toquaient à leur porte. Alors, oui, certains se contentaient d'un petit film pour adulte dans le calme d'un appartement vide, mais ce n'était pas le cas de tout le monde.

Il n'avait pas besoin d'ouvrir la bouche pour faire comprendre ses préférences en matière d'amusement de la sorte. C'était comme écrit sur son front, ce n'était pas du genre à le perturber. Et il était vrai qu'il avait envie d'un peu de divertissement, de voir un beau garçon danser rien que pour lui. Cela lui rappelait de tous ces morts qui craignaient d'aller dans le mauvais côté d'Heilheim et de devoir subir maintes tortures de la part des créatures y étant, et ce pour l'éternité. Les morts n'avaient rien d’écœurant pour ce genre de spectacle. Les autres trouvaient cela à vomir, ne comprenant pas comment la déesse pouvait embrasser la bouche d'un mort en décomposition. Mais les yeux de Liv voyaient de la beauté dans la mort et les morts décharnés de son royaume pouvaient avoir une chance de finir dans ses draps.

Ce fameux samedi soir, ses amis étaient venus le chercher, puisqu'il ne travaillait pas. Il n'avait pas traîné des pieds, se questionnant sur l'activité qu'il allait faire. Liv, dont les cheveux étaient vert, se demandait si les humains étaient bien foutu comme ce qu'il avait l'habitude de voir ? Quoique, personne ne pouvait rivaliser avec Baldr, après tout, c'était le dieu de la beauté ! Et du sexe, enfin selon lui. Un sourire des plus pervers avaient échoué sur ses lèvres. Ce n'était pas du tout en rapport avec le fait de rentrer dans ce genre d'établissement, mais d'un point de vue extérieur, rare était ceux à voir plus loin. Non, le sourire pervers était à cause d'un souvenir entre lui et Baldr. Miam quoi, il s'était léché les lèvres. Encore une fois, ce n'était pas du tout à cause du fait que des hommes se baladaient en ayant préalablement perdus des vêtements.

Ses amis l'avaient abandonnés devant un homme des plus appétissants, il n'y avait pas d'autres mots. Baldr venait de se faire chasser de son esprit avec un grand coup de pied, il l'imaginait entrain de bouder dans un coin et se morfondre du manque d'attention. Liv s'était échouer dans un fauteuil sans même sans rendre compte. Sa bouche était grande ouverte, ses yeux complètement entrain de dévorer et d'observer l'homme. Il avait la tronche d'un gamin qui venait de découvrir une nouvelle chose qui était des plus intéressantes. De temps en temps, il lui arrivait de fermer sa bouche, notamment pour avaler sa salive, puis il l'ouvrait à nouveau.

Il ne parlait pas, ne sachant pas quoi dire ou quoi faire, mise à part regarder le strip-teaseur. Le concept de payer pour vouloir plus lui était complètement inconnu, personne ne lui avait expliqué ça. Apparemment, tout le monde devait savoir ça ici. Mais oh ! Il n'avait jamais rien payer pour avoir le droit à luxure.

©️ HELLOPAINFUL


Jeu 6 Déc - 19:07
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t311-ma-fille-ma-soeur-la-gardienne-des-morts-okay-euh-non-liv-estur-alias-hela#1739 http://caelesti-island.forumactif.com/t312-fais-attention-une-paire-de-chaussette-est-vite-lance-liv-estur#1759
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 22/10/2018
Messages : 25
Drekels : 120
Je suis : Propriétaire d'un site de rencontre mais aussi strip-teaseur la nuit
Mon Gamma est : un tatouage en forme de flèche brisé sur l'annuaire gauche
On m'appelle : Eros
Je possède le pouvoir de : Déclencher à n'importe qui le désir d'un simple regard & Pouvoir hypnotiser les gens d'un simple regard
J'ai prêté allégeance aux : REBELLIOUS
Je suis d'origine : Grec
Grecque
C'était une journée comme les autres qui se profilait à l'horizon pour ma part, je m'occupais de mes affaires comme de mon site de rencontre et d'autres affaires personnelles dans la journée et je me préparais également pour mes représentations, en l’occurrence, ma représentation du soir. Selon mon boss j'ai été demandé ce soir pour un show privé pour un groupe d'étudiants. Je n'avais pas plus de renseignements et puis de toute évidence ce n'était que des gamins, sûrement en recherche de sensations fortes le temps d'une soirée, qui suis-je pour juger de toute façon?

Après avoir mit de l'ordre chez moi je pars pour mon travail et arrive rapidement sur mon lieu de travail: le Nirvana, bien avant que les clients ne s'affairent à l'intérieur. Je pars me changer dans une loge avant de revenir lorsque le devoir, ou plutôt le travail, m'appelle. Bien entendu la faible quantité de tissus sur mon corps était de mise, et le maquillage pour mettre en valeur mon visage sans qu'il paraisse trop féminin, tout cela ne m'avait jamais gênait. J'aimais plaire, avoir les regards et les coeurs palpitants tournés vers moi. C'était agréable. Bien entendu il se pouvait que parfois cela aille plus loin qu'une simple danse, mais les clients devaient pour cela mettre la main au porte-feuille pour accéder à de plus amples services de ma personne.

On m'avertit alors que mes clients étaient là, et en effet c'était un groupe d'étudiants qui avait réservé pour un show de ma part. J'effectuais alors ma chorégraphie comme à mon habitude, captant le regard bien surpris, enfin en apparence d'un étudiant, j'avais aussi remarqué que ses amis l'avaient laissé seul. Mais cela ne me perturba pas et je continuais à faire mon numéro. Les autres amis, enfin cela devait être le cas, semblaient être revenus juste avant la fin de la performance pour lui parler. Si l'un d'entre-eux allaient demander d'autres services, il se devait de se dépêcher car je n'avais pas toute ma soirée, et j'avais sûrement d'autres clients à envoûter de mes charmes.
Jeu 3 Jan - 21:48
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: