:: Archives RP :: Archives RP Abandons Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
l'appel du destin... Dans le mauvais rayon ! [pv Jill Summer]
Polynésien
Kyle Fisher
Date d'inscription : 23/12/2018
Messages : 92
Drekels : 128
Je suis : Plongeur et Guide marin
Mon Gamma est : Un tatouage polynésien de l'océan sur l'épaule gauche.
On m'appelle : Rahatu ou Ruahatu
Je possède le pouvoir de : Aquamancie - Aquamorphe - Télépathie animal marin
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN
Je suis d'origine : Polynésienne
Polynésien
L’appel du destin… Dans le mauvais rayon !
Ca y est, je venais encore de rêver d’elle. En sursaut, presque transpirant de sueur, je venais de la revoir. Cette fille… Celle aux longs cheveux noirs, au corps de nymphe et au sourire d’ange. Cette fille dont je ne savais rien, et qui pourtant, hantait presque chacun de mes songes. J’ignore où j’ai bien pu la voir, où nos chemins purent se croiser. Pourtant, elle était là, si familière, si proche, et pourtant, c’était une sacrée belle inconnue. Et tout cela arrivait juste après la découverte de mon… De mon don. Quand j’avais vu l’eau m’obéir pour la première fois pour chasser ces choses, elle était apparue la nuit suivante. Mais qui était-elle ? Était-elle en lien avec ce que vivais si ce n’était la responsable ?

Me frottant le visage avec mes mains pour m’aider à remettre les idées en place, je préférais me dire que tout ceci ne fut que le fruit de mon imagination. Si cela se trouve, cette étrangère n’existait pas. Alors, pourquoi je ressentais cette « attirance » ? Bah, oublions pour le moment. Je bondissais de mon lit et m’habillais vite fait. Enfilant un jean sur mon caleçon et une veste, j’allais prendre mon petit-déjeuner sur le pont. La mer était calme, le bruit des vagues qui se mouvaient sous la proue était berçant. Et les volatiles qui chantaient juste au-dessus de ma tête m’aidaient à me détendre. J’aimais l’eau, j’aimais la mer et l’océan. C’était qu’ici où je me sentais vraiment chez moi.

L’immense étendue d’eau qui se profilait à l’horizon, donnait un sentiment de solitude et de bien-être. Et la forme de l’île derrière moi, eut un aspect tropical. Un jour, peut-être, irais-je à Hawaï ou le reste de la Polynésie. Ces îles faisaient fantasmer sur un éventuel paradis terrestre où régnait calme et paix. Au si loin que je m’en souvenais, je rêvais de ces terres lointaines où l’eau était aussi claire et pure que de la turquoise, où l’humain et la faune vivait en harmonie. Finissant mes tartines et mon jus, j’eus l’envie de faire quelques courses. En effet, les provisions venaient à manquées.

"Il est temps de revenir sur terre j’imagine."

Si je pouvais, je passerais ma vie entière sur mon bateau et même, irais-je me perdre au milieu de l’Océan. Mais des fois, on avait besoin de la surface de la terre pour certains besoins. C’était moins tranquille qu’ici, et la foule agitée et cette pollution en plein cœur du monde, me mettait mal à l’aise. De toute façon, je ne comptais pas y rester bien longtemps. Je mis donc le cap vers la côte pour me rendre en ville. Laquelle ? En fait, c’était là où l’histoire commençait à devenir bizarre. Car je n’avais pas de plan en tête. En réalité, je me rendais où il fallait comme par… Instinct.

C’était comme si je fus déconnecté de notre réalité. Car en chemin, j’aurais pu m’arrêter à plusieurs boutiques et épiceries qui auraient fait l’affaire. Mais non, je me rendais directement à la ville d’Ashoria. Il fallait que je m’y rende, c’était là où je devais aller. C’était comme de manière naturelle. Je ne fus même pas surpris en arrivant en plein cœur de cette ville forestière. C’était comme si mon chemin fut tout programmé dans ma tête et que je suivais pas à pas, à la manière d’une machine. J’en oubliais presque ce que je devais acheter, me laissant tenter cette fois-ci, par les boutiques qu’offrait la cité.

Il y avait du choix intéressant. Des babioles amusantes, des produits hi-tech, et des vêtements. Les miens commençaient en effet à s’user. Je me contentais surtout de les laver, mais quelques t-shirts, pulls, ou sweats neufs avec de nouveaux pantalons aussi, ne ferait pas de mal. Remontant les rayons, je n’arrivais pas à faire un choix. Je ne comptais pas repartir avec un cadi remplit, mais tout ce que je voyais ne me satisfaisait pas. Rien n’aller, quelque chose manquait, et je sentais monter en moi, une grande frustration. Mais tout ceci n’eut plus la moindre importance quand, mes yeux se posèrent sur elle.

Au départ, je croyais que ma vue me jouait des tours à cause de ces rêves. Mais non, cela semblait bien réel. Quoi ? Comment ? C’était bien elle, la fille de mes rêves. Au moindre détail, ces deux créatures féminines étaient semblables. Sans doute, valait-il mieux que je me dise que je déraillais, que j’avais besoin de repos et que je devais aller me reposer ou boire un coup. Mais non, après tant de nuits à vous faire tourmenter par ce genre de chose, votre instinct vous poussait à résoudre pour de bons ce mystère. Je voulais l’interpeller, mais l’inconnue ne faisait que passer en coup de vent sans me voir, allant rejoindre une autre partie du magasin.

"Attendez ! mademoiselle.. !"

Elle n’a pas dû faire attention au pauvre type mal habillé sentant la mer. Mais qu’importait. Comme pour tout à l’heure, je la suivais sans plus trop savoir pourquoi. C’était bien elle j’en était sûr. Ce visage ne pouvait pas appartenir à quelqu’un d’autre. Cette démarche… Ces yeux ! Il fallait que je sache qui, elle était, et si possible, qu’est-ce qui m’arrivait. Alors, sans faire attention où j’entrais, je me dépêchais de la rejoindre, la rattrapant et la touchant au niveau de l’épaule pour attirer son intention.

"Excusez-moi… Nous nous connaissons ?"




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie est bien mieux sous l’Océan !

Mer 26 Déc - 9:34
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t363-l-ocean-se-reveille http://caelesti-island.forumactif.com/t365-les-peuples-de-la-mer-et-de-la-terre#2657 http://caelesti-island.forumactif.com/t366-l-histoire-de-l-ocean-meme#2659
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: