::  :: Ardreven :: Ashoria :: Dancing Bar Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[F. Hector]Je ne sais pas ce que je fou la, mais je suis sur que je ne devrais pas
Mortel
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 54
Drekels : 255
Je suis : Danseur à temps perdu et livreur de fleur à prix médiocre
On m'appelle : Dacinamoe
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Je suis d'origine : Anglaise
Mortel
Depuis trois mois, je passe tous les jours devant le Dancing Bar. Je laisse les enfants à Silver à l'heure du coucher et je me rends devant la façade pour l'admirer. Il était si joli, en plein le genre de bar que je m'étais imaginer ouvrir à Londres. Cela fait des années que je veux mon propre bar dansant. Je sais que celui là appartient à ma patronne Daphné. Quand je l'ai découvert ça m'a fait un point au coeur. Parce qu'elle m'a pas donner de choix comme boulot, elle m'a imposer le livreur de fleurs. Si elle m'avait donné une liste de choix, c'est une évidence que j'aurais choisis “danseur” si c'était parmi la liste. Pour la première fois, je décide d'entrer prendre un verre, mais au final, j'ai tellement bu pour broyer du noir que je me retrouve, debout sur une table en train de danser sur la musique d'ambiance. Les gens se mettent à me huer, me siffler. Je continue ma danse. Je dansais vraiment bien. Mais j'étais loin de me douter que je dérangeais à un tel point dans ce bar. J'avais juste besoin de m'amuser. Je venais de dépenser ma dernière paie en boisson.



Broken heart

« La danse est ma passion et mon boulot. Mes enfants sont ma vie. Mon rêve d'un bar dansant est anéanti. Et l'amour, n'est plus une chose en laquelle je crois. »  
Lun 31 Déc - 14:20
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 10/11/2018
Messages : 157
Drekels : 95
Je suis : Gérant du "Dancing Bar"
Mon Gamma est : Un tatouage d'une tête de taureau sur la nuque
On m'appelle : Astéros ou le Minotaure
Je possède le pouvoir de : Me transformer en Minotaure et une super force
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN mais plus Neutre
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Je ne sais pas ce que je fou la, mais je suis sur que je ne devrais pas Angel Longdon & Hector Kostas

Gérer un établissement comme le « Dancing Bar » se révélait de plus en plus compliquer chaque jour. Franchement, je n’avais presque aucune expérience dans le domaine. Et je découvrais peu à peu. D’ordinaire, le poste que j’occupais le plus souvent, fut celui de simple employé, de bras droit ou coursier. Bref, rien qui n’avait de grande importance et impliquant tant de responsabilité. Je savais que je pouvais quand même remercier Daphné pour cette promotion des plus inattendue, mais pour une fois de ma vie, je me demandais si j’étais vraiment à la hauteur. Demandez-moi de livrer quelque chose, de briser les os de quelqu’un… Ce sera fait. Mais tenir un endroit… Tous ces papiers, toutes ces choses à mémoriser et étudier…

Ce fut pour cela que je me contentais du strict minimum. La paye était donnée, on réparer ce qui en avait besoin, et chaque innovation devait passer par la boss. Au moins, cette stratégie me donna le temps qu’il me fallait pour finir de me familiariser au nouveau poste. Mais alors que je finissais par remplir les papelards, quelqu’un venait d’ouvrir la porte. Le son de la musique vint résonnait jusqu’à moi, ainsi que les exclamations des gens, me brisant pour de bons, la quiétude que je désirais pour finir mon job pour ce soir. Dérangé, je levais un regard lourd à l’employé qui venait me déranger.

"Quoi ?!" Mon ton était sans doute trop sec. L’employé n’avait aucune mauvaise intention, au contraire. Mon agacement n’était pas contre lui. Hélas, mon caractère me poussant à me montrer trop vite franc et direct pouvait créer des malaises. Je finissais par le comprendre.

"Désolé Hector… Mais il y a un gars qui met le bazar en bas. Et on arrive pas à gérer…"

Le visage devenant grave, je fronçais les sourcils avant de quitter précipitamment mon bureau pour aller voir. Premièrement, je ne tolérerais pas que qui que ce soit, vienne mettre le bazar ici. Tant que je serais responsable, il y aura un semblant d’Ordre, même si je devrais me montrer radical. Toutefois, j’eus comme un peu de joie dans le cœur. Pouvoir briser le crâne de quelqu’un, chasser quelqu’un, m’aiderait à me défouler pour enfin décompresser un peu et me changer les idées de ces maudites formalités.

Rejoignant le bar, je vis le fameux agitateur. Et ben, le coco s’était taper toute la réserve perso de Dionysos il fallait croire. Pour être ivre, il l’était. Et il nous offrit même une petite danse des plus que pathétique. Perso, je n’y connaissais rien à la danse. Sauf taper du sabot sur le sol, je ne savais ni danser, ni à quoi cela servait. En tout cas, je pensais pouvoir affirmer que ses gesticulations n’avaient aucun sens. Mains sur les hanches, je regardais ce saltimbanque du dimanche avec un air moqueur. Le petit gars n’allait pas faire long feu ici.

"Et bien, qu’avons-nous là."

M’approchant de lui, je tirais ce pantin fait de chair et d’alcool pour le faire descendre de sa scène improvisée. Le spectacle était fini, il était temps d’abaisser le rideau et que les artistes rentrent chez eux. Je comprenais aussi pourquoi on était venu me chercher. Les autres pouvaient avoir peur des ivrognes, que l’une de ces épaves puissent leur faire du mal de façon incontrôlable. Quant à moi, je n’avais pas peur d’encaisser les coups. Et donc, en plus d’être leur chef, je jouais aussi leur protecteur comme quand j’étais videur. Un rôle au final, qui me plaisait.

"Ecoutes moi mec. Je pense que tu devrais te calmer et rentrer chez toi sans faire d’Histoire ok ? T’as un peu trop bue."

N’étais-je pas sympa au final ? Car avant on me disait « Hector ! Vire moi cet abruti ! » Et je le balançais sans procès dans la rue, au milieu des sacs poubelles. Là, j’aurais pus en faire autant et l’histoire serait fini sur une très belle scène. Malgré cela, je laissais une dernière chance au client de partir avec dignité et d’user de bon sens. Enfin, si c’était encore possible pour lui dans cet état.

©️ YOU_COMPLETE_MESS



Μινώταυρος



Music:
 
Lun 31 Déc - 20:43
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t258-hector-kostas http://caelesti-island.forumactif.com/t264-hector-kostas-et-son-labyrinthe-de-liens#1327 http://caelesti-island.forumactif.com/t265-l-odysse-d-un-taureau#1334
Revenir en haut Aller en bas
Mortel
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 54
Drekels : 255
Je suis : Danseur à temps perdu et livreur de fleur à prix médiocre
On m'appelle : Dacinamoe
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Je suis d'origine : Anglaise
Mortel

Je m'amusais pour la première fois depuis mon arrivé sur cette îles. Je buvais aussi pour la première fois de ma vie, comme ça oui. Je ne bois pas d'habitude. Pour la première fois, je ne pensais pas à mes enfants. Pour la première fois, je pensais enfin à moi. Et c'était agréable et magique à mon esprit. Mais quelque chose vient gâché mon FUN. Je me sens tiré en bas de la table tout en entendant une grosse voix rassuré et sec, mais pas agressive. Il était quand même poli. Je le regarde, je voyais triple. Il était soit le garde du corps de la patronne, le videur du bar ou encore même le gérant de la place. Sortir du bar alors que je m'y plais. Je vais me calmer, mais laissez moi rester ici... Je tire doucement sur ma manche et je m'assois sur la chaise la plus proche et j'interpelle le barman. Il me restait encore de l'argent pour boire. Un autre verre s'il vous plait. Même si je n'arrivais plus à voir comme il faut, je désirais boire encore. J'aimais l'effet que l'alcool pouvait faire sur moi. Je me sentais euphorique et bien dans ma peau. Pour une fois je pensais à moi. Et puis, je ne pouvais pas partir, je ne saurais rentrer chez moi aussi soul que je l'étais. J'ignorais totalement ce dur à cuir, qui n'avait sans doute pas bougé de sa place.



Broken heart

« La danse est ma passion et mon boulot. Mes enfants sont ma vie. Mon rêve d'un bar dansant est anéanti. Et l'amour, n'est plus une chose en laquelle je crois. »  
Mar 1 Jan - 13:08
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 10/11/2018
Messages : 157
Drekels : 95
Je suis : Gérant du "Dancing Bar"
Mon Gamma est : Un tatouage d'une tête de taureau sur la nuque
On m'appelle : Astéros ou le Minotaure
Je possède le pouvoir de : Me transformer en Minotaure et une super force
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN mais plus Neutre
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Je ne sais pas ce que je fou la, mais je suis sur que je ne devrais pas Angel Longdon & Hector Kostas

Mais bien sûr, tu allais te calmer mon gars. Prends-moi pour une bille t’en que tu y es. Le danseur bourré voulu poursuivre la fête, cherchant à se dégager de moi et recommandant à boire. Pathétique. C’était même prévisible. Un peu trop même, j’en venais à regretter la solution de le flanquer dehors dans la rue. J’étais donc prêt à parier qu’au prochain verre, il aura de suite oublié sa promesse et très vite, on reverra le comeback de Justin Bieber. Que je haïssais ce sale môme ! Je le hais toujours. En tout cas, je ne voulais pas voir si oui ou non, j’aurais gagné. La sécurité des employés et des autres clients avant tout. Bref, ce gars commanda donc à nouveau quelque chose au barman, à qui je fis signe d’oublier et ne pas s’occuper de ce pauvre gars.

N'aimant pas me faire ignorer, je me mis à son niveau, plongeant mon regard lourd dans le sien pour lui montrer qu’il n’allait pas se tirer comme ça. Tout en restant poli, pour qui me prenez-vous si vous pensiez le contraire ?

"Tu ne préfères pas rentrer chez toi plutôt mon gars et te reposer ? Aller, j’appelle un taxi si tu veux."

Je n’étais pas connu pour ma très grande patience. Cette dernière avait des limites et ce type risquait de les faire dépasser d’une seconde à l’autre. Sérieusement, j’avais une de ces envies de lui coller mon poing dans sa face. Lui botter les fesses et lui gronder dessus de se casser… Sans doute, l’aurais-je fait sans hésiter dans une autre vie. Mais je n’étais pas idiot à ce point. Ces nouvelles responsabilités qui me tombaient dessus, je les comprenais, je savais qu’on attendait beaucoup de moi et que je devais faire des efforts pour m’améliorer. Franchement, je ne pouvais pas éviter ce monde et me cacher dans mon trou indéfiniment. Si je voulais survivre, il faudra savoir parler à l’autre et donc jouer un peu le diplomate ou le psychologue.

Alors, intérieurement, je respirais, je tentais de calmer la bête enragée qui était en moi, pour ne pas succomber à la tentation de tout massacrer à la première pique. C’était difficile, mais il fallait que j’y arrive. Sinon, les conséquences seraient terribles. Et depuis que je suis arrivé sur cette île… C’était comme si je cherchais à établir un certain code de l’honneur, une ligne à respecter sur ma conduite. Étrange pour quelqu’un ayant vécu seul pendant presque toute sa vie. Ou la sociabilisation ne lui était pas désignée. Essayons alors de rester sympa avec notre nouvel « ami ». Cherchons donc à le raisonner encore un peu. Et si cela coinçait, et bien sortons donc les poings.

"Y’a personne qui t’attend quelque part ? Quelqu’un qui doit s’inquiéter pour toi non ?"

Tous ces gens avaient tous une personne voir plusieurs dans leur vie. Avec qui, il passait leur existence par ce qu’ils nommaient « L’Amour. » Ou une niaiserie du genre. Si c’est si important pour eux, pourquoi ils ne restaient pas avec leur moitié ? Regardez, j’étais même prêt à payer sans problème le taxi, tout ce qu’il fallait pour qu’il rentre sain et sauf auprès des siens, sans vague. Si je ne m’étais pas de la bonne volonté là…

©️ YOU_COMPLETE_MESS


Μινώταυρος



Music:
 
Mar 1 Jan - 15:13
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t258-hector-kostas http://caelesti-island.forumactif.com/t264-hector-kostas-et-son-labyrinthe-de-liens#1327 http://caelesti-island.forumactif.com/t265-l-odysse-d-un-taureau#1334
Revenir en haut Aller en bas
Mortel
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 54
Drekels : 255
Je suis : Danseur à temps perdu et livreur de fleur à prix médiocre
On m'appelle : Dacinamoe
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Je suis d'origine : Anglaise
Mortel

Ce responsable de la place me cassait les couilles. Parce qu'il ne voulait plus que je bois. J'en avais pourtant de besoin en ce moment. Je me croyait heureux ici et mes enfants aussi, mais non. Deux d'entre eux veulent qu'on quitte l'île. Ma patronne, veut que je reste sur l'île pour l'aider. Ce sont mes enfants qui sont important, pas moi. Je soupire quand il me refuse que je continue à boire. Je m'assois sur la chaise et je ne bouge pas. Ce n'est pas le moment pour que je rentre chez moi, pas dans cet état. Je le regarde. Non merci, je n'ai pas besoin de TAXI et croyez moi, ce n'est pas le moment que je rentre chez moi dans cet état. Je ne veux pas qu'ils me voient ainsi... Je parlais évidement de mes enfants. Ma plus vieille les surveille tous et si elle savait que j'étais sortie pour boire, elle ne me ferait plus confiance. Alors que je lui ai donné comme excuse que j'avais une urgence pour le boulot. Alors, j'ignore le gérant, ce que je crois qu'il est, et je commande quand même un autre verre. Je lui dis, sans le regarder, Je veux juste boire, je n'ai pas envie de passer la nuit dehors...



Broken heart

« La danse est ma passion et mon boulot. Mes enfants sont ma vie. Mon rêve d'un bar dansant est anéanti. Et l'amour, n'est plus une chose en laquelle je crois. »  
Dim 6 Jan - 0:59
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 10/11/2018
Messages : 157
Drekels : 95
Je suis : Gérant du "Dancing Bar"
Mon Gamma est : Un tatouage d'une tête de taureau sur la nuque
On m'appelle : Astéros ou le Minotaure
Je possède le pouvoir de : Me transformer en Minotaure et une super force
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN mais plus Neutre
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Je ne sais pas ce que je fou la, mais je suis sur que je ne devrais pas Angel Longdon & Hector Kostas

Une fois de plus, il faisait de la résistance. Et cette fois-ci j’eus l’envie de lui enfoncer mon sabot là où ça rebondissait bien pour le voir décamper d’ici. J’aurais pus le faire, je me préparais même à l’attraper au niveau du col pour le forcer. Enfin, je ne serais pas aller au maximum de ma puissance, car je n’aurais pas voulu bien sûr, le faire démembrer en le jetant contre le mur d’en face. Cependant, je n’en fis rien. Pourquoi ? Car cet ivrogne venait de me balancer en pleine gueule, suis un taureau après tout, sa situation. Et je comprenais mieux qu’il ne s’agissait pas d’un fêtard, mais d’un voulant échapper à ses problèmes. Je voulais bien le comprendre, qu’on pensait s’échapper grâce à ce poison, mais c’était faux. Normalement j’aurais justement beuglé « Chacun ses problèmes, casses toi maintenant ! » Mais on m’avait demandé de me montrer plus sociable avec les gens donc.

"Ils ? De qui tu me parles mec ?"

Le laissant donc assis au bar, j’interdisais qu’on lui serve autre chose que du café. Prenant place aussi, j’ouvris donc la discussion. C’était bizarre, mais je ne me sentais pas moi-même. C’était comme si une bestiole cherchait à grignoter mon cœur. Ça faisait mal. J’eus déjà ressenti quelques fois ce genre de chose, mais je n’arrivais jamais à me l’expliquer. Même les toubibs ne pouvaient rien faire pour moi. Aucun médoc, aucun traitement, bref, je faisais avec. De toute façon, cela ne durait pas longtemps. Toutefois, je me sentais bien plus encourager à m’approcher des autres. Et ça, ca me faisait peur.

"Tu passeras la nuit ici, si tu veux. Mais tu toucheras plus à une goutte d’alcool. Et si tu veux causer, et bien vas-y."

Que croyez-vous, je pouvais tout de même me montrer compréhensible. Toutefois, cette proposition avait plusieurs objectifs. Premièrement, évité de laisser ce gars faire une bêtise seul dehors. S’il ne voulait pas se montrer minable devant je ne savais qui, il n’aura qu’à dessouler ici avant. Et si pour tuer le temps il voulait me raconter ses problèmes, ce que ne n’étais pas trop chaud, qu’il se lançait. Je n’allais quand même pas le jeter dehors pour ça. Je n’étais pas un monstre, du moins complément, même s’il m’arrivait de le penser. Bon, sinon, s’il voulait dormir ici, pas de problème. Mais pas touche à la boisson, si ce n’était le café, thé ou au sucre.

"Et sinon, si tu me disais comment tu t’appelles ?"

Allez, je sentais qu’on était partis pour une longue nuit. Et s’il restait, je devrais en faire autant pour surveiller l’endroit. Bof, cela ne me dérangeait pas du tout. Chez moi je ne faisais pas grand-chose, alors coucher ici pour m’assurer qu’un gars ne faisait pas trop n’importe quoi ou lui arrive un pépin, il n’y avait pas de soucis. Cependant, je me trouvais plus que patient jusqu’à présent, faisant même preuve de politesse et de compassion, dont je n’eus jamais accompli avant. Ce gars avait une chance divine. Alors, il avait intérêt à ne pas la gâcher. Je pouvais faire des efforts, mais il y avait des limites, qui une fois dépasser, tout le monde le regrettait.

©️ YOU_COMPLETE_MESS


Μινώταυρος



Music:
 
Dim 6 Jan - 10:26
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t258-hector-kostas http://caelesti-island.forumactif.com/t264-hector-kostas-et-son-labyrinthe-de-liens#1327 http://caelesti-island.forumactif.com/t265-l-odysse-d-un-taureau#1334
Revenir en haut Aller en bas
Mortel
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 54
Drekels : 255
Je suis : Danseur à temps perdu et livreur de fleur à prix médiocre
On m'appelle : Dacinamoe
J'ai prêté allégeance aux : HUMAIN
Je suis d'origine : Anglaise
Mortel

Je me calme soudainement, alors que cet homme semblait essayer de m'aider. Ke le regarde et prends le verre d'eau que l'on m'apporte. Merci... Je suis Angel Langdon, je viens de Londres... Je ne peux pas rentrer comme ça... à cause de mes 5 enfants, de 3 mois à 17 ans... je ne veux pas qu'ils me voient comme ça. Je bois, parce que je suis foutu de la vie, parce que je dois trouver la meilleure solution pour qu'ils soient bien ici. Il y en a deux qui veulent rentrer à Londres. Je croyais qu'on pourrait être heureux ici, mais je crois, qu'ils ne sont pas heureux... J'ai 4 filles et un garçon.... sans mère. Je cale le reste de mon verre d'eau. J'essaie de relaxer et je voulais surtout pas déranger non plus en restant ici cette nuit. Je sais que la propriétaire de ce bar se trouve à être ma patronne de la boutique de fleurs. Je regarde celui qui me semble être le gérant de son bar. Je travaille pour Daphnée... Delnikas... en fin... son nom est dur à retenir. Je livre ses fleurs... c'est pas le plus beau métier, même que... c'est ennuyant, mais faut faire vivre ses gosses. Elle est très exigeante avec moi et... intransigeante. Je le regarde dans les yeux. Vous la connaissez? Je suis ici que depuis 3 mois, je connais pas trop les endroits et les gens d'ici.



Broken heart

« La danse est ma passion et mon boulot. Mes enfants sont ma vie. Mon rêve d'un bar dansant est anéanti. Et l'amour, n'est plus une chose en laquelle je crois. »  
Dim 13 Jan - 16:18
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Grecque
avatar
Date d'inscription : 10/11/2018
Messages : 157
Drekels : 95
Je suis : Gérant du "Dancing Bar"
Mon Gamma est : Un tatouage d'une tête de taureau sur la nuque
On m'appelle : Astéros ou le Minotaure
Je possède le pouvoir de : Me transformer en Minotaure et une super force
J'ai prêté allégeance aux : GARDEN mais plus Neutre
Je suis d'origine : Grec
Grecque
Je ne sais pas ce que je fou la, mais je suis sur que je ne devrais pas Angel Longdon & Hector Kostas

Et ben, le gars était dans une sacrée situation, on pouvait le dire. En tout cas, Angel semblait en avoir gros sur le cœur. Il me raconta un peu comment c’était avec lui. Il avait quatre gosses sérieux ? Non pardon cinq. Une belle petite portée, de quoi provoqué quelques problèmes pour s’en occuper après. Pouvais-je le blâmer de ne pas avoir fait plus attention et avoir tant proliféré ? Les dieux aussi faisaient un tas de morveux, et vue les conséquences… Mais Longdon semblait bien plus sérieux que les Olympiens. Il voulait s’occuper et assumer sa progéniture, une qualité qui se perdait de nos jours et était presque inconnu par chez nous. Mais on dirait que le principal problème, n’était pas le nombre de membres de sa famille, mais autre chose.

"Cool, enchanté Angel, moi c’est Hector. Dis-moi, t’as pas assez pour quitter l’île si tu n’y es pas bien ? Ou bien changer de taff ?"

La suite de son histoire m’apporta plus ou moins des réponses assez inattendues. En réalité, je ne pouvais pas m’empêcher de ressentir une sensation étrange, quand ce pauvre gars mentionna que nous avions la même patronne. Ça faisait bizarre, mais Daphné Delnikas avait plus d’une affaire sous la main et donc, plusieurs employés à son actif.

"Oui je connais, c’est la proprio du Dancing. Ma boss également."

Après, je ne serais pas si je pouvais dire que Daphné soit vraiment quelqu’un de transigeant et d’exigeante. Ok, elle avait son petit caractère, une jeune femme voulant faire ses preuves. Mais avec moi, on n’avait pas trop intérêt à se montrer le plus malin ou chercher à me dominer, jouer les tyrans tout ça. Sinon ça grondait. Non, je n’avais pas peur de me fritter avec les patrons. Et puis quoi encore ? Y’en avait marre d’être malmené depuis mon enfance, d’être considéré comme une bête sans cervelle, de gros bras qu’on pouvait manipuler comme bon leur semblait. On disait qu’il ne fallait pas énerver le taureau, il y avait une bonne raison à cela. Et peut-être que la proprio la sentie et évite. Ou bien, j’étais bien trop durcie par tout cela, et m’en rendais même plus compte.

Pour le moment, peu importait de comment était en réalité Delnikas. Car pour le moment, je ne m’en plaignais pas. Nous entretenions une relation professionnel amical, chacun accordant une confiance en l’autre pour gérer ses affaires, et tout se passait très bien. Après, les choses devaient être différentes avec les autres employés. Angel se montrait en victime de la vie, mais qui sait, peut-être bien qu’en réalité, c’était un employé qui avait besoin d’être pousser et remit à l’ordre.

"Elle a son caractère oui, mais elle n’est pas méchante."

Non, elle était sympa tout de même. Et je pensais que si la situation d’Angel était compliquée, alors il pourrait toujours s’arranger avec la bosse. Daphné n’était pas fermée autant que je sache au dialogue.

"T’as pensée à lui en parler ? Demander un autre job ou une augmentation si possible ?"

Après, ce n’était pas dit qu’elle dirait oui sans soucie. Mais on pouvait toujours négocier. Car j’avais appris que si on pouvait justifier ses demandes, elle se montrait plus encline. En plus, il avait plusieurs bouches à nourrir. Si sa condition était trop juste, il pourrait le montrer, et gagner quelques aides pour garder la tête hors de l’eau. Et ainsi aller mieux et ne plus venir ici pour boire jusqu’à en crever. Je ne sais pas pour vous, mais perso je trouve que niveau social pour ce soir, m’en sortais pas trop mal pour le moment.

©️ YOU_COMPLETE_MESS


Μινώταυρος



Music:
 
Mer 16 Jan - 9:00
Voir le profil de l'utilisateur http://caelesti-island.forumactif.com/t258-hector-kostas http://caelesti-island.forumactif.com/t264-hector-kostas-et-son-labyrinthe-de-liens#1327 http://caelesti-island.forumactif.com/t265-l-odysse-d-un-taureau#1334
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: